Magazine

En direct du Brésil (enfin, presque)

Publié le 06 novembre 2007 par Fares
Bon j'avais préparé un billet "en direct du Brésil", que je n'ai pas pu poster avant mon retour. Mais c'est pas grave, car comme je suis sur mon blog, je peux tricher autant que je veux : il suffit d'anti-dater ce message de quelques jours, et ni vu ni connu, le tour est joué.


Je suis à Curitiba, qu'on surnomme la "capitale écologique du Brésil". Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus, c'est par ici (un billet sympa, qui contient un extrait d'une émission "Faut pas rêver" sur Curitiba).
Je veux envoyer un message d'espoir à tous mes amis restés en France, et qui se tapent la tronche de Sarkozy non-stop tous les jours depuis plus de 5 ans.
En arrivant à Curitiba, j'ai feuilleté quelques journaux, et... aussi incroyable que cela puisse paraître, jusqu'à présent je n'ai pas vu la moindre photo de Sarkozy. Un journal (plusieurs même) sans voir la tête de Sarkozy ? Oui, c'est possible !!!!
Bon d'accord, il faut se taper 10'000 kms, changer de continent, changer d'hémisphère, changer de langue... Mais c'est possible. "Un autre journal est possible !"
Ok Ok... je suis de mauvaise foi. En plus ici les photos dans les journaux, c'est plutôt Chavez et Lula qui se roulent des pelles.
Et puis, "pas de photo de Sarkozy", ça ne veut pas dire "pas de mention de Sarkozy". J'ai vu un article à propos des fameux tests ADN. Je ne parle pas portugais, alors je regarde les photos. Celle-ci est intéressante :
Cliquer pour agrandir
5 mecs avec des pancartes qui manifestent. Je ne sais pas qui sont ces types, mais... Si je m'étais mieux informé, si j'avais été sur place, si je me bougeais un peu plus les fesses, et si ma tante en avait (avec tous ces "si"...), je me dis que j'aurais peut-être pu être sur cette photo, qui sait. Du coup j'aurais pu envoyer le journal à l'Elysée, à l'attention du "chargé de Comm" du Président de la République, pour lui expliquer qu'au Brésil je suis plus célèbre que Sarkozy. C'est peut-être puéril, mais ça m'aurait quand même bien fait marrer. Quel dommage... Encore un acte manqué !
Au sujet des magouilles ADN, j'ai trouvé très bon le billet de Sébastien Perros, dont j'ai vu le lien ici. Je cite le site qui le cite. Je suis l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.
Au delà de l'aspect humiliant qui est révoltant, pour moi cette mesure prend tout son sens si elle est abordée dans la perspective d'une banalisation du fichage ADN. Je ne prends pas un très gros risque en considérant que c'est une première étape, un premier pas, en vue d'une généralisation, qui devrait se faire de manière progressive. C'est le coup classique : on applique un "régime spécial" scandaleux, souvent présenté comme "provisoire" ou "à titre expérimental", à une cible qui n'est pas à même de se défendre. Puis progressivement on l'entérine et on l'étend (ce qui revient en quelque sorte à régulariser la situation : puisque ça s'applique déjà à eux, pourquoi ne pas l'étendre à tout le monde). Je crois que sur ce plan là, l'étude du Patriot Act et de ses petits aux Etats-Unis (la manière dont ces lois se sont enchaînées sur la durée, en se généralisant progressivement) est assez révélatrice. Faudra faire un billet là-dessus aussi tiens :)


Depuis, la commission des lois du Sénat a retiré l'article qui faisait référence aux fameux tests ADN. Cette histoire n'est pas encore terminée. Ca me laisse donc une seconde chance de me sortir les doigts du c... (expression jurassienne) et de faire quelque chose. Quelque chose, comme par exemple envoyer un email à quelques députés/sénateurs, ou encore comme signer la pétition lancée par le collectif "Sauvons la Recherche" (vu sur le site de l'USP).
Il y a moins de 25'000 signatures pour l'instant. Ca semble très très faible étant donné le niveau d'indignation que suscite cette mesure.
A quoi bon ? Ma foi... Comme disait l'autre :
Quoi que vous ferez, ce sera insignifiant. Mais il est très important que vous le fassiez.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fares 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog