Magazine Société

L'enfumage nuit gravement...

Publié le 30 juin 2010 par Hermes
L'enfumage nuit gravement...
« J'aime autant les rites et le cérémonial qui entourent les havanes que les fumer. Je les regarde, je les palpe, mais je n'en allume pas en public. Le cigare est trop chargé de symboles, il est connoté, du coup je m'impose un devoir de discrétion", confiait l'actuel président de la République, en 1999, à la revue L'amateur du cigare.
Heureux Sarkozy, heureuse Monica .Pardon, heureuse Carla.
A propos de fumée…
L'enfumage est tel qu'il risque de perturber la circulation aérienne au-dessus de notre belle République bananière...
Il suffit que Ségolène Royal intervienne pour souligner quelques évidences –corruption du sarkozisme – pour que les Lefebvre, Morano et quelques autres sortent de leur niche :
« Quand Mme Royal était ministre, il y avait les fonds secrets, qui faisaient régner l'opacité. On n'est plus dans une époque où François Mitterrand élevait sa fille cachée et entretenait sa maîtresse aux frais de la République. Aujourd'hui tout est transparent" ,déclare Morano.
Et tous les autres de hurler au populisme. Comme si s'opposer au Monarque relevait du scandale!
Pourtant passer de cette face sombre de Mitterrand à tous les scandales verrouillés du sarkozisme, c’est comme passer de l’érotisme à la pornographie!
Et toujours cet infantilisme du : « c’est pas moi c’est lui ».…
Et rien sur la bande du Fouquet's, le financement de l'UMP, les années Chirac, lequel n'échappa à la justice que par ses fonctions...
Incapacité du pouvoir à se défendre !
Car la réalité c’est qu’en 3 ans de Sarkozy il y aura eu plus de corruption qu’en 14 ans de Mitterrand sur lesquels Ségolène Royal ne porte aucune responsabilité.
Imaginons 14 ans de sarkozisme!
« Transparence » dans les multisples affaires financières, les karachigate, les affaires Woerth, les copinages de Bruni ?
Allons !
Le plus étonnant c’est le silence peureux de l’opposition ; Montebourt, Mamère, Joly, Royal sont les seuls à dire ce que les français savent désormais. Un pouvoir corrompu par la bande du Fouquet's, les ministres liés aux casinos , un gouvernement en eau trouble…
Faut-il tout rappeler?
Alors, Monsieur le Président, fumez mais ne nous enfumez pas d’avantage
Dieu n’est pas un fumeur de Havanes.
Donc voici -de nouveau - un rappel de la transparence et de la morale sarkoziste publié récemment par le Nouvelobservateur.fr:

Des scandales à répétition
Nicolas Sarkozy : en Allemagne ou aux Etats-Unis, il aurait la justice sur le dos- Karachi : Le nom du président apparaît dans une enquête sur un attentat terroriste, qui pourrait être lié à un système de rétrocommission et de financement de campagne politique. - Epad : Le fils du président de la République,
Jean Sarkozy, alors âgé de 24 ans, se porte candidat pour diriger une structure générant un chiffre d'affaire d'un milliard d'euro. Il renonce à la présidence, mais est tout de même élu administrateur
.
Christian Blanc : en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada ou au Royaume-Uni, il aurait dû démissionner- Le secrétaire d'Etat au Développement de la région-capitale s'est fait offrir par l'Etat 12.000 euros de cigares en dix mois et en a remboursé 3.500 euros le 10 juin, selon le Canard enchaîné.
Christian Estrosi : en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada ou au Royaume-Uni, il aurait dû démissionner- Le ministre de l'Industrie occupe deux logements aux frais de l'Etat : un logement de fonction parisien qui profite à sa fille étudiante, et un appartement à Bercy qui est "mis à la disposition" du ministre.
Fadela Amara : en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada ou au Royaume-Uni, elle aurait dû démissionner- La secrétaire d'Etat à la Ville héberge occasionnellement des proches dans l'appartement de fonction qui lui est réservé mais qu'elle n'habite pas.
Frédéric Mitterrand : il ne serait jamais entré dans un gouvernement britannique ou américain- Le ministre de la Culture fait face à une polémique au sujet de son livre "La Mauvaise vie" (Robert Laffont), dans lequel il raconte son expérience de touriste sexuel en Thaïlande avec de jeunes hommes.
Brice Hortefeux : des excuses auraient suffi- Le ministre de l'intérieur a été condamné par la justice pour injure raciale. Il avait lancé publiquement, au sujet d'un jeune militant d'origine arabe : "Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes". Et parmi les autres polémiques…Les ministres "retraités"-
Après la polémique sur la rémunération de Christine Boutin, le Premier ministre demande aux membres du gouvernement de renoncer au cumul entre leur rémunération de ministre et leur retraite de parlementaire. La mesure vise Roselyne Bachelot (Santé), Michèle Alliot-Marie (Justice), Henri de Raincourt (Relations avec le Parlement), Patrick Devedjian (Relance), Michel Mercier (Espace rural), Jean-Marie Bockel (secrétaire d'Etat à la Justice), qui étaient en situation de cumul.
Rama Yade- La secrétaire d'Etat aux Sports est épinglée pour avoir critiqué le "clinquant" de l'hôtel des Bleus en Afrique du Sud, alors que l'hôtel qui lui était réservé coûtait plus cher encore. Eric Besson- Le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale est pris en flagrant délit de mensonge: il répète que "le délit de solidarité n'existe pas" alors que le Gisti apporte la preuve du contraire. Bernard Kouchner- Le livre de Pierre Péan "Le Monde selon K" (Fayard) révèle que le ministre des Affaires étrangères a exercé des activités de conseil auprès de dictatures africaines, dans le secteur de la santé. - Sa compagne Christine Ockrent est nommée à la direction de l'audiovisuel public extérieur.
Faut-il rappeler aussi Laporte, Joyandet, Balkany et quelques autres?
Transparence!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Réunion Publique à Pavilly

    Réunion Publique Pavilly

    Ce mardi 2 mars s'est tenue Salle de la Dame Blanche à Pavilly une réunion publique dans le cadre des régionales. Joël HURE secrétaire de la section PS de... Lire la suite

    Par  Pscauxcailly
    INFO LOCALE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Ségolène Royal et la diète publique

    Ségolène Royal sera confrontée comme tous les leaders socialistes à une nouvelle donne majeure : mettre les collectivités publiques françaises à la diète. Lire la suite

    Par  Exprimeo
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Dette publique, dette privée...

    Dette publique, dette privée...

    Depuis des années et particulièrement ces derniers mois, on nous répète que la dette publique est le pire mal qui puisse affecter l'économie. D'où, cette idée... Lire la suite

    Par  Philippemeoule
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Appel National pour l'École Publique

    Appel National pour l'École Publique

    L’École publique, laïque et gratuite crée le lien social indispensable pour faire face aux défis d’un monde en crise. C’est elle, et elle seule, qui permet de... Lire la suite

    Par  Letombe
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Réunion publique cantonales Limoges-Panazol

    Dans le cadre des élections cantonales partielles de Limoges-Panazol, Delphine Gabouty vous invite à une réunion publique ce soir, jeudi 3 juin à 19h30, Salle... Lire la suite

    Par  Vincent Leonie
    INFO LOCALE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Fessée publique pour initiants imbéciles

    Même s’il se sait, un peu tard, soutenu par l’UDC, ce grand intellectuel qu’est le dénommé Graf , soudain frétillant devant un succès qu’il pense avoir laissé... Lire la suite

    Par  Kalvin Whiteoak
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Dette Publique : La Vérite

    Dette Publique Vérite

    A trois reprises (en attendant celles possibles des semaines à venir) quelques citoyens ont battu le pavé pour témoigner de leur hostilité au plan de réforme de... Lire la suite

    Par  Libracteurs
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Hermes 157 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine