Magazine Football

Aujourd’hui c’est la mi-année, à qui le Ballon d’Or

Publié le 30 juin 2010 par Foothese

Aujourd’hui c’est la mi-année, à qui le Ballon d’Or

La fin de la première moitié de l’année c’est aujourd’hui, 30 juin. A mi parcours, certains ont déjà brûlé leurs chances d’être élu Ballon d’Or quand d’autres peuvent y croire. Les derniers indices sont attendus pour le 11 juillet, finale de la coupe du monde.

Au rayon des perdants, on trouve beaucoup de stars qui malgré une saison de haute volée dans leurs clubs resteront sur le carreau. Wayne Rooney est le 1er d’entre eux. Shrek a été exceptionnel en Premier League et en LDC avant de sortir blessé contre le Bayern. Elu joueur de l’année par ses pairs, ses prestations sud-africaines le condamnent à une place d’honneur.

Didier Drogba savait que cela serait compliqué malgré ses 29 buts avec Chelsea. L’ivoirien n’a pas la bonne nationalité pour remporter le trophée les années paires. Dommage mais logique.

Côté français, Ribéry en avait fait l’un de ses objectifs mais il n’y a rien dans la colonne positif cette année entre les blessures, les scandales, les putes, les Bleus et les claques à Gourcuff. Henry n’est naturellement plus un candidat et Malouda malgré 6 mois impressionnants à Chelsea n’est pas encore, et ne sera jamais, au niveau.

Autre grand perdant, Cristiano Ronaldo. Le portugais a débarqué à Madrid comme Ballon d’Or et voulait reprendre le trophée à Messi. Il aura échoué en ligue des champions, en Liga et en coupe du monde. Ajoutons y des matchs pathétiques en Afsud et sa place, naturelle, sur le podium est compromise.

A mi saison, ce serait pour Léo

Alors où va t-on trouver le Ballon d’Or cette année ? Au Brésil, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Argentine ou en Espagne. Pour les brésiliens, Julio César, Maicon et Lucio (trois joueurs défensifs) ont le profil si les auriverde sont champions du monde. Avec le triplé de l’Inter, cela n’échappera à aucun des 3.

Pour les Pays-Bas, même musique concernant Wesley Sneijder voire Arjen Robben qui a porté le Bayern toute la saison et qui revient au meilleur moment pour se montrer pendant la coupe du monde. Le sortant Léo Messi a légitimement une grande chance de faire le doublé puisqu’il est le meilleur joueur du monde. Il n’a pas joué la finale de la ligue des champions mais son bilan en Liga, ses exploits, sa panoplie, son humilité et le redressement argentin sont de gros atouts. Mais si l’Argentine perd samedi contre les allemands, ce sera terminé.

Xavi après un podium l’an dernier pourrait l’emporter si la Roja est championne du monde. Plus qu’Iniesta souvent blessé et plus que Villa qui malgré sa coupe du monde dantesque ne jouait qu’à Valence pendant 6 mois. Côté teuton, Schweinsteiger mérite une mention comme Lahm pour le jeu allemand et le doublé du Bayern.

Le seconde partie de l’année ne changera plus grand chose. Le Ballon d’Or se jouera entre ses 10 hommes. Au stade des quarts de finale, le trophée serait aujourd’hui pour Messi devant Maicon et Xavi.

Lech Makaay


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Foothese 1280 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines