Magazine Côté Femmes

Bronzer et conserver une jolie peau

Publié le 30 juin 2010 par Junkan @JunkanMood

On dirait bien que cette fois, on y est : l'été vient à peine de débuter et déjà le soleil nous inonde de ses rayons réconfortants. Limite, un peu trop, pour le coup. Pourtant il se sera fait attendre, celui-là, pointant son nez quelques trois jours ici et là, entrecoupés de deux semaines de grisaille, vent et pluie...

Mais le voilà donc, ce soleil tant attendu, et avec lui on pense vacances, fiesta, apéro, plage, farniente, et... bronzage.

Bronzer et conserver une jolie peau

Alors on l'entend tous les ans un peu partout : le soleil est dangereux. Oui et non. Il faut bien protéger sa peau des vilains rayons ultraviolets qui lui veulent du mal. Oui. L'abus de soleil accélère le vieillissement de la peau. Oui. OK alors je peux aussi rester chez moi et ne pas sortir, comme ça ma peau ne verra jamais le soleil et ne risquera rien ! Non.

Il est quand même possible d'obtenir un joli teint doré sans endommager durablement sa peau. Le tout, c'est de respecter quelques règles élémentaires.

Mais au fait, pourquoi bronze-t-on ?

Le bronzage est en fait un mécanisme de défense de notre corps vis à vis du soleil. En gros, il régule la dose d'UV que notre corps va absorber : une peau noire a une très grande capacité de filtration, alors qu'une peau claire va laisser passer une grande quantité de rayons solaires.

Pourquoi une telle injustice, me direz-vous ? Il faut savoir que le berceau de l'humanité se situerait en Afrique, et que nous serions donc à l'origine tous noirs. Puis au fil des déplacements de l'Homme, la peau s'est éclaircie au fur et à mesure que celui-ci s'est dirigé vers le nord, afin de permettre au corps d'absorber la quantité d'UV nécessaire à sa survie tandis que le soleil se faisait moins présent. Car le soleil est littéralement vital pour l'homme,il sert notamment pour la synthèse de la vitamine D.

Sous l'effet d'une exposition accrue au soleil, notre corps va se mettre à produire un filtre naturel, la mélanine, afin de se défendre contre un excès de rayons ultraviolets qui détruisent les cellules. Et c'est justement la mélanine qui colore notre peau.

De ce point de vue, le bronzage est donc sain et naturel.

Mais il n'a pas toujours été à la mode. Jusqu'au XXème siècle, les riches cultivaient leur teint clair et se protégeaient à tout prix du soleil. Le teint hâlé était réservé à ceux qui travaillaient dans les champs, aux soldats, etc. Puis il y a eu le XXème siècle et ses révolutions socio-culturelles, les congés payés et la mode des vacances à la plage qui ont imposé un nouveau signe extérieur de richesse : la peau brunie par le soleil.

Bronzer et conserver une jolie peau

De nos jours, donc, impossible d'y échapper, si au retour des vacances on est moins bronzée que les copines, c'est un peu la loose. Mais pas question de faire n'importe quoi non plus, parce qu'on n'a pas envie de paraître dix ans de plus que notre âge dans quelques années.

Quelques conseils pour bien bronzer

  • D'abord, être réaliste quant à la teinte naturelle de votre peau et donc sa capacité à bronzer. Si vous avez une peau vraiment très claire, celle-ci ne peut pas produire de mélanine, ou de la mélanine de mauvaise qualité. Au mieux vous ne bronzerez pas, au pire vous allez vous faire du mal. Exposez-vous un peu en fin de journée afin de profiter des bienfaits du soleil à l'heure où ses rayons sont moins agressifs, et dans la journée ne sortez pas sans vous badigeonner avec un indice 50. (Et puis positivez : d'une part la peau blanche, c'est joli et raffiné, et d'autre part vous au moins vous échapperez au ridicule de la marque de maillot sur les fesses, lucky you!)
  • Pour les autres, commencez par une exposition progressive. Finalement, la météo qui s'amusait à changer constamment ces deux derniers mois, ça avait un bon côté : trois jours d'exposition, deux semaines de repos pour la peau. Avec une bonne hydratation, elle apprécie ! De cette façon elle commence à produire sa mélanine et se prépare en douceur à supporter une exposition plus importante le moment venu, et sera d'autant plus réceptive.
  • Utilisez une protection solaire efficace. Et par efficace, j'entends un indice 30 au moins. Surtout, balayez la vilaine idée reçue : "après tout je n'ai qu'une semaine de vacances, si je ne me mets pas de crème, je bronzerai plus vite!" Hmmm... vous brûlerez plus vite oui, et puis à 40 ans vous en paraîtrez 50. Non, protégez-vous et acceptez l'idée d'un bronzage régulier, modéré et sain.
  • Evitez de vous exposer aux heures les plus dangereuses, à savoir entre 12h et 16h. Les rayons du soleil sont trop intenses lorsque le soleil est au zénith, et votre peau aura du mal à s'en défendre. C'est le meilleur moyen d'attraper des coups de soleil en seulement quelques poignées de minutes, mais certainement pas celui de bronzer efficacement et durablement. Si vraiment vous voulez vous exposer à cette heure-ci pour rentabiliser vos vacances, installez-vous à l'ombre : les rayons UV nous parviennent aussi, en quantité moindre bien sûr, lorsque nous sommes à l'ombre.
  • Surtout, surtout : hydratez-vous ! C'est de toute façon une constante : une belle peau est une peau bien hydratée. L'hydratation renforce la couche supérieure de l'épiderme, et lui permet de mieux assurer la protection de l'ensemble de la peau. Alors on n'hésite pas : on s'hydrate encore davantage l'été que le reste de l'année, après chaque exposition et après la douche.


Bronzer et conserver une jolie peau

C'est bon à savoir

Lorsque vous avez des coups de soleil, c'est déjà trop tard, le mal est fait. C'est une brûlure induite par les rayons UV, et lorsqu'elle est visible, c'est que votre peau est déjà endommagée. Elle a épuisé ses défenses naturelles et devient plus sensible : il faut impérativement attendre que la rougeur disparaisse pour s'exposer de nouveau.

Certains fruits et légumes favorisent le bronzage en stimulant la pigmentation, comme notamment les abricots, les mangues, les pastèques, les melons, les nectarines, les tomates et les pamplemousses pour les fruits, et côté légumes, on trouve les carottes, la laitue, le cresson, les brocolits, les petits pois et les épinards. (source Wikipédia)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Stéphanie LeBlanc
posté le 14 janvier à 15:17
Signaler un abus

Il est effectivement important que les gens aient des attentes réalistes face à leur capacité de bronzer mais aussi des risques. Ceux-ci ne concernent d'ailleurs pas que les rayons narturels mais aussi ceux des cabines de bronzage qui sont encore plus concentrés.

A propos de l’auteur


Junkan 2433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine