Magazine Concerts & Festivals

Pépé Goes... FestiVoix !!!

Publié le 01 juillet 2010 par Yannpapas
Chers lecteurs, je vous prie de m'excuser par avance si mon français est un peu approximatif aujourd'hui mais je me suis couché tard... très tard !!! Le jour commençait à se lever. Et comme j'avais une entrevue à 10h30 ce matin, je n'ai pas beaucoup dormi.
Mais quelle soirée de malade !!!
Et je la dois à Pépé. Quel showman, tabarnak ! Pépé Goes... FestiVoix !!!Et en plus, ce qui ne gâche, il est sympathique en criss !
Grâce à mon amie Pocahontas, qui le connaît très bien, j'ai pu faire une entrevue avec lui en fin d'après-midi et, ensuite, nous avons bu l'apéro ensemble et discuté pendant plus d'une heure.
Vous retrouverez cette interview sur ma Web télé avant la fin de la semaine. Aujourd'hui, je vous propose une tentative de squatt au village des artisans du FestiVoix :
Encore une job ! Je ne vais pas m'ennuyer si je reste au Québec...
Pour en revenir à la soirée d'hier, elle a débuté par une petite averse qui s'est terminée par le plusPépé Goes... FestiVoix !!! bel arc-en-ciel que j'ai eu l'occasion de voir. Il était double et on pouvait le voir dans son intégralité. Une merveille ! Malheureusement, l'angle de mon appareil n'est pas suffisant pour tout capturer mais la photo n'est pas pire, pantoute.
La première partie du show de la grande scène était assurée par un rapper trifluvien, Sir Pathétik qui a bien chauffé le public :
Ensuite, sont arrivés ceux que toutes les adolescentes attendaient avec impatience, The New Cities
Certaines étaient même là depuis 7h30 du matin et avaient passé la journée dans le tunnel. Un truc de fou !
Le show était très sympa. Encore un groupe de Trois-Rivières qui connait une bonne notoriété. C'était un rock un peu commercial mais assez efficace. Le chanteur était survolté et a passé le concert à sauter de tous les côtés. Il était visiblement content de performer dans sa ville et a cité le nom de Trois-Rivières des dizaines de fois.
Voici une de leurs tounes :
Mais je suis parti avant la fin du spectacle car je ne voulais, à aucun prix, rater le début du concert de Pépé.Pépé Goes... FestiVoix !!!
Je l'avais déjà vu en concert l'année passée au FestiVoix et l'automne dernier à Montpellier et j'avais adoré ça. Et ben là, c'était encore mieux. Il proposait principalement les tounes de Pépé Goes Français, un album d'adaptations de classiques de la chanson française, ainsi que quelques unes de ses compositions.
Pour commencer mon festival de vidéos, voici son interprétation de Ça plane pour moi de Plastic Bertrand, avec laquelle Pépé a entamé le concert :
C'était malade ! Pépé Goes... FestiVoix !!!Le public, nombreux, était survolté ; moi le premier. En plus, une bonne partie de mes amis étaient là et c'était vraiment l'fun de pouvoir partager ce moment magique avec eux. Il y avait Sarah, bien sûr, avec sa sœur, Francis, Kathy, Thomas, Stéphane, Claudine, Yvon, Jean, Félicia, Isabelle, Guillaume, Michaël, Philippe, Alex... et Martin qui est très présent sur cette vidéo de Cœur de Rocker :
En fait, si j'avais pu, j'aurais filmé le concert dans son intégralité, mais j'avais envie d'en profiter et de me défouler sur la piste comme tous les autres. J'ai tout de même enregistré une demi douzaine de tounes mais je ne vais pas toutes vous les proposer. Vous pouvez les retrouver sur ma chaîne YouTube
Si le son n'est pas génial car j'étais trop près des enceintes, j'ai tout de même envie de vous passer cette adaptation de Manu Chao des Wampas car elle donne une bonne idée de l'énergie qu'il y avait sur la scène et dans la salle :
Pépé nous a fait une excellente version de J'ai vu, la toune de Niagara. Pépé Goes... FestiVoix !!!Je n'ai pas pu la filmer car j'étais occuper à sauter partout sur la piste. Je n'ai pas non plus capturé Voici les clefs, de Gérard Lenorman. Je vous recommande vivement le clip que Pépé a réalisé pour cette chanson, il est génial.
Il nous a également joué du Gainsbourg, du Nino Ferrer, du Joe Dassin, du Michel Delpech...
pour un flirt avec toi, je ferais n'importe quoi, pour un flirt, avec toi !!!
J'enchainerai avec un morceau d'Indochine, Canary Bay :
Je vais terminer avec une composition de Pépé, Y fait beau... en espérant qu'elle soit prémonitoire car y fait encore un peu fret aujourd'hui.
Après le concert, nous avons bu un verre sur la terrasse du D'Artagnan's puis rejoint Pépé et ses musiciens en backstage pour les féliciter de leur prestation. Finalement, une partie de la gang, dont Pépé himself, nous a retrouvé aux roulottes sur le bord du fleuve où nous avons terminé la soirée en discutant des québécoises et en zoukant sur des tubes de la Compagnie Créole... c'était vraiment l'fun !!!
Je rassure les personnes présentes, je n'ai pas pris d'images de cette fin de soirée...
Bon, une fois que j'aurai posté cet article et terminé le montage de l'entrevue d'Un français squatte au FestiVoix, que je vous proposerai demain, je crois que je vais aller faire une sieste.
En effet, la soirée va être chargée car il y a une super programmation aujourd'hui.
A 19h, je serai à Desjardins pour le Grand Orchestre de la Mauricie et l'hommage aux crooners, avec notamment, la talentueuse Fabiola
Ensuite, j'irai à la Relève pour applaudir Atomic Baobab puis je rentrerai sur le site principal pour voir l'emblématique Plume Latraverse
Si, j'ai le courage, je terminerai à l'Embuscade à 23h pour The Rum Horns ou au D'Artagnan's pour Mimi VanDerGlow
Mais on n'en est pas encore là...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yannpapas 1906 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte