Magazine Info Locale

L'eau à Le BARP - Analyse

Publié le 01 juillet 2010 par Bonsensetdemocratie

Précision : Analyse de la situation financière et fiscale, et non de l'eau par elle même.

Dans ce blog, il a été annoncé une augmentation substantielle de ce produit de première nécessité :

Article du Mardi 08 juin 2010 (Encore plus chère qu'annoncée)

Article du Mardi 08 juin 2010 (Correction)

Article du Vendredi 16 avril

Article du Dimanche 11 avril

En fait, le but poursuivi, contrairement à ce qu'a pu peut-être croire certain lecteur, n'était pas tant de fournir un logiciel pour permettre de calculer sa redevance avant de recevoir la note, mais de tirer des conclusions sur la mesure, impopulaire, prise en conseil municipal.

Impopulaire, de par nature, mais également de par gestion proprement dite.

La station d'épuration, récemment mise en service au lieu dit Brique en Bruc, a fait l'objet d'une approbation de l'équipe actuelle du conseil municipal en son temps (Fin 2008/Début 2009).

Elle a couté plus de 4 Millions d'Euros et est financée à 46 % par la commune de Le BARP.

Elle est prévue pour 12 000 habitants (Equivalent).

Or notre commune est loin (Aujourd'hui encore) d'atteindre ce chiffre.

Tout au plus,  il est prévu une population de 6700 hab à l'horizon 2017 ! (Suivre ce lien)

En fait cette station est une station retenue dans le schéma départemental d'élimination des ordures ménagères.

A ce titre, elle traitera les sous-produits de l'assainissement (! : entreprises) qui représenteront 3300 équivalents habitants.

Elle a été étudiée pour "encaisser" la charge d'effluents urbains de 8500 habitants.

Par ailleurs, Article du Mardi 08 juin 2010 (Correction), il a été relaté la forte augmentation des tarifs de la consommation.

Principalement ceux nécessaires à l'assainissement : +91%

En conséquence, il est donc constaté que la relation : Date de l'application de cette augmentation/Date de mise en fonctionnement de la nouvelle station d'épuration

fait que cette mesure servira à financer le fonctionnement et les investissements qui auront été nécessaires à l'implantation de cette station.

Il en découle, que c'est l'habitant actuel qui finance un projet pour d'autres : les habitants à venir et ceux extérieurs à Le BARP, puisque les entreprises sont rattachées fiscalement à la communauté de communes du Val de l'Eyre, collectivité dont on ne perçoit pas l'existence, et que certaines de ces entreprises ne sont même pas implantées sur le territoire de la commune.

Ceci n'est pas de la bonne gestion.

En ce jour du 1er juillet, date de l'application de cette mesure, on se doit de souligner ce point.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bonsensetdemocratie 127 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte