Magazine Bien-être

Les limites de votre amour

Publié le 01 juillet 2010 par Do22 @DominiqueJeann
Dieu a dit: Il vous est souvent difficile de discriminer entre l'amour désintéressé pour l'autre et votre amour pour vous-même. Peut-être que vous allez trop loin en donnant de l'amour. Vous pouvez avoir tendance à entrer dans l'histoire de quelqu'un d'autre et la favoriser plutôt que la vôtre. Il peut arriver un moment où dire «Assez». Considérons que vous êtes Mon bras droit. Disons que vous êtes ici pour trier le courrier pour Moi. Souhaitez-vous Me donner à répondre au courrier indésirable? Alors, ne vous le donnez pas à vous-même. Ce n'est pas l'amour qui vous porte. Vous pouvez Me laisser le bonheur des gens. Vous êtes mes assistants dans la vie. Je vous honore. Je ne saurais vous dire de ne pas tenir compte de vous-mêmes. Être aimable et utile ne signifie pas vous renier. Perdre votre ego ne signifie pas nier tous vos besoins. Un de vos besoins est la paix. Les autres n'ont pas à empiéter sur vous. Me servir ne veut pas dire que vous êtes niés. Me servir ne veut pas dire que vous devez nier le bon sens. Lorsque vous vous sentez assiégés à plusieurs reprises, il peut être temps pour vous de passer. Que vous soyez Mon bras droit ne signifie pas que vous mettiez une énorme quantité d'énergie là où elle n'est pas appréciée. Aidez-Moi, mais ne prenez pas les critiques. Je vais prendre soin de l'endroit où vous ne pouvez pas aller. Que vous aimiez ne veut pas dire que vous deviez sauver tout le monde. C'est Mon travail. Je vais aimer tout le monde de toute façon. Vous pouvez aimer et laisser aller. Vous pouvez aimer à distance. Vous n'avez pas besoin d'aller jusqu'au bout de la Terre pour prouver votre amour. Si vous pouvez interférer pour quelqu'un d'autre, vous pouvez interférer pour vous-même. Une bonne personne peut aussi dire «Non» Une bonne personne peut dire: «Ça suffit.» Si vous êtes enseignant et que vous aimez les enfants de votre classe, si l'un des enfants de la classe vous fait perpétuellement des difficultés, vous ne manquez pas à l'amour en honorant les besoins de la classe et les vôtres. Vous pouvez aimer cet enfant perturbateur aussi, mais votre amour pour l'enfant turbulent ne prévaut pas sur votre amour pour le reste de la classe, ni pour vous-même. Vous n'avez pas à supporter tout ce qui vient à vous. Vous avez une responsabilité qui va au-delà de vous et d’un seul enfant. Vous avez la responsabilité du bien-être de la classe, et vous avez la responsabilité de votre bien-être. Vous n'avez pas à toujours mettre les apparents besoins de quelqu'un d'autre avant vos propres besoins. Vous êtes aussi Mon enfant. Vous n'êtes pas tenu de marcher sur la pointe des pieds autour de tous ceux qui ont peut-être envie de votre attention. Vous n'avez qu'à tant d'attention à donner. Donnez-en une fois. Donnez-en deux fois. Donnez-en trois fois. Si aucun progrès n'est fait, reconnaissez-le et admettez que vous êtes allés aux limites de votre amour, tout le monde N'est Pas votre enfant. Je suis le Père de tous. Vous êtes Mes assistants. Vous ne pouvez pas vous rendre responsables de l'éducation de chacun. Les gens ont des prises de conscience pour apprendre. Vous avez des prises de conscience et vous apprenez, et une des prises de conscience peut être de dire non. Vous ne devez pas vous soustraire à la responsabilité pour votre propre bien-être et du bien-être de ceux qui vous entourent. Donnez votre vie pour un autre si vous voulez, mais ne pensez pas qu’au nom de l'amour, vous devez permettre aux autres de prendre votre temps, votre espace et votre énergie comme ils le souhaitent. Donnez, bien-aimés, mais ne donnez pas au-delà du bon sens ou de votre libre arbitre. Traduit par Christine Page originale   .

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Do22 758259 partages Voir son profil
Voir son blog