Magazine High tech

Antenne iPhone 4 : un défaut logiciel ?

Publié le 01 juillet 2010 par Alexandre Laurent

Antenne iPhone 4 : un défaut logiciel ?

Les petits gars d’Anandtech, qui aiment bien faire dans le test velu velu pour geeks hardcore, ont eu la bonne idée d’essayer de mesurer précisément quelle était la perte de signal qu’entrainait le désormais célèbre phénomène de la « main gauche sur iPhone 4″. Selon eux, le problème sur lequel tout le monde s’insurge est bien réel, mais tient principalement à une erreur logicielle. Explications.

On ne va pas refaire l’historique : l’iPhone 4 et son antenne révolutionnaire sont susceptibles de poser quelques problèmes de réception si l’on tient l’appareil dans le creux de sa main gauche. En fait, c’est il apparait que la mise en contact des deux parties métalliques qui composent le bas et le côté gauche de l’appareil par le biais du corps nuit à la réception GSM / mobile de l’appareil. Toute la question est de savoir si ce phénomène reste cantonné à des proportions normales (tout téléphone mobile verra ses capacités de réception diminuer si vous êtes en contact direct avec l’antenne ou la masquez à l’aide de votre corps) ou si au contraire, il témoigne d’une erreur de conception.

Lorsque le phénomène a fait surface, la veille du lancement de l’iPhone 4, la première réponse d’Apple a été de dire qu’il s’agissait d’un problème logiciel, sans donner plus d’explication. J’ai pour ma part pensé, comme certains d’entre vous sans doute, que le fabricant faisait allusion à la façon dont iOS 4 gérait l’affichage du signal de réception (les fameuses barres que l’on trouve dans le coin en haut à gauche de l’écran). Problème : certains utilisateurs se sont plaints de connaitre de vraies pertes de signal, avec coupure d’un appel en cours par exemple, en tenant leur iPhone de la main gauche. Le bug, si bug il y a, parait donc bien réel. C’est d’ailleurs pour tenter d’y voir plus clair à ce niveau que je proposais dans le sondage de mercredi de différencier « la perte de signal visible mais sans conséquence » de « la perte de signal visible qui pose de vrais problèmes ».

Après cette longue introduction, venons-en au fait. Si vous êtes un habitué du jailbreak, vous savez que certaines modifications apportées à l’interface sont susceptibles de perdurer après la mise à jour du système de l’iPhone, même si le nouveau logiciel n’est pas jailbreaké. Après avoir modifié, à l’aide de SBSettings, un firmware 3.1.3 pour qu’il affiche la véritable force du signal GSM plutôt que les cinq barres dont on a l’habitude, les journalistes d’Anandtech ont réussi à conserver cette modification en réinjectant leur sauvegarde dans un iPhone 4 équipé d’iOS 4. Un bon moyen de mesurer la qualité réelle du signal, plutôt que de se fier à une échelle de cinq barres dont on ne connait pas grand chose, même si la méthode n’est pas non plus parfaite, comme nous le verrons plus tard.

Pour comprendre ce qui suit, quelques rappels : la force du signal GSM s’exprime en dB et est donnée comme une valeur négative, puisqu’on mesure l’atténuation de ce signal par rapport à une situation idéale (vide, sans interférence).

Selon Anandtech, l’iPhone dispose d’une amplitude de mesure du signal qui va de – 51 dB (signal de qualité maximale) à -113 dB, valeur basse qui correspond à la perte de la connexion. Autrement dit, si votre iPhone reçoit un signal compris entre ces deux valeurs, vous êtes en mesure de téléphoner. Si vous êtes au dessus de -51 (donc, -40, -30 etc.), la connexion dépasse l’entendement et vous êtes sans doute dans l’espace, ou dans une dimension parallèle. Si vous êtes aux alentours de -110 dB, vous êtes en mesure de téléphoner, mais la connexion est de piètre qualité.

Une fois ces prérequis posés, toute la question consiste à savoir comment la perte de x barres de signal sur l’écran de l’iPhone se traduit sur le signal réel. Et c’est là que le bât blesserait : l’échelle utilisée par iOS 4 pour mesurer le signal ne serait absolument pas proportionnelle à la force de ce dernier. Pas tout à fait illogique, puisque le décibel est mesuré comme le rapport entre deux puissances et suit donc une échelle logarithmique, mais de nature à tromper l’utilisateur. En réalité, l’échelle des barres s’établirait comme le présente l’image ci-dessous.

Antenne iPhone 4 : un défaut logiciel ?

Or, après avoir conduit une série de tests, Anandtech affirme que le fait de tenir un iPhone 4 en main gauche entraine au maximum une perte de signal de l’ordre de 24 dB. On pourrait donc très facilement passer de 4 ou 5 barres visibles à l’écran pour tomber à 1, sans que la connexion soit pour autant menacée. Elle serait bien évidemment de plus mauvaise qualité, mais pas de nature à engendrer des coupures lors d’un appel ou une perte de liaison lors d’un échange de données. En revanche, si vous êtes à 4 barres (soit entre – 101 et – 91 dB), le simple fait de bloquer votre antenne et perdre 24 dB vous ferait perdre le signal, entrainant une coupure. Le problème ici serait qu’en fait, vos 4 barres ne signifiaient pas grand chose, le signal étant déjà fortement dégradé.

Comme tout ceci n’est peut-être pas très clair, tablons sur une perte de signal de l’ordre de 24 dB et imaginons trois situations, qui ont d’ailleurs été testées par Anandtech.

- vous êtes dans une zone de très forte couverture, avec un signal exceptionnellement bon, de -51 dB. Le fait de tenir votre iPhone de la main gauche vous fait passer, dans le pire des cas, à -75 dB et votre appareil affiche toujours cinq barres.

- vous êtes dans une zone moyenne avec un signal de – 85 dB (cinq barres), ce qui correspond à la réalité d’une balade dans les rues d’une grande ville. iPhone en main, vous perdez 24 dB et arrivez à -109 dB. Vous n’avez donc plus qu’une barre à l’écran, mais pouvez encore téléphoner ou surfer sur Internet.

- vous êtes dans une zone de couverture moyenne, avec un signal de -95 dB. A l’écran, vous avez quatre barres et vous sentez en confiance. Une fois en main, l’iPhone passe à – 119 et vous n’avez plus de réseau.

Pour plus d’informations, nous vous renvoyons bien évidemment vers la page qui présente les tests conduits par Anandtech, puisque nous nous contentons ici de nous faire l’écho de leur analyse. Si quelques physiciens trainent dans la salle, nous les invitons à nous faire part de leurs lumières ! En attendant, les rumeurs indiquent qu’Apple aurait prochainement l’intention de publier un iOS 4.0.1 qui résoudrait le problème de réception.

Reste une question de taille : dans quelle mesure peut-on se fier aux indications retranscrites par le système, même quand ces dernières sont traduites en dB plutôt qu’en vagues barres ? Et la mise à jour ne risque-t-elle pas simplement de se contenter de modifier la façon dont s’affichent les barres, engendrant toujours la même frustration auprès des utilisateurs ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexandre Laurent 1174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines