Magazine Société

Deux ans pour Zoé Shepard

Publié le 02 juillet 2010 par Yvesd

zoe_shepard_1670898c.jpgElle ne s’appelle pas Zoé Shepard et ne « travaille » plus, tout est relatif, au Conseil Régional d’Aquitaine, ce bastion du socialisme territorial que les travailleuses et les travailleurs du monde entier nous envient.

Le verdict est tombé, souverain, implacable et sans appel : deux ans de suspension de la fonction publique. Comme quoi ça rigole pas dans les chaumières girondines quand on balance ses petits camarades sous prétexte de faire marrer le populo avec les us et coutumes en vigueur chez nos zélés, dévoués et irremplaçables fonctionnaires.

absolument débordés.jpg
Car tel est bien le crime commis par l’impudente imprudente : avoir pondu un pamphlet, drôle et plutôt bien écrit en plus, intitulé Absolument dé-bor-dée ou le paradoxe du fonctionnaire.

Circonstances aggravantes, il est paru accompagné d’un bandeau qui en rajoute une couche : Comment faire les 35 heures… en un mois.

On se doute du contenu : ça fourmille d’anecdotes qui montrent toutes que la bande de blaireaux qui sévit dans ce genre d’instances n’en fout non seulement pas une rame mais ne perd jamais une occasion de claquer les deniers publics en inutilités coûteuses.

Ca valait bien d’en prendre pour deux ans d’interdiction de séjour dans l’administration publique et, si elle s’en tire à si bon compte, c’est uniquement parce que personne n’a pu démontrer qu’elle aurait éventuellement bénéficié des largesses de madame Bettencourt.

fonctinnaire.jpg
Reste qu’elle va devoir désormais compter sur ses seuls droits d’auteur pour se payer sa (vraie) galette-saucisse quotidienne.

Reste aussi que cette affaire démontre une nouvelle fois que les socialos ne sont pas seulement incompétents et cossards, mais qu’ils sont aussi très cons.

En punissant la jeune Zoé ils sont parvenus à assurer à son bouquin une promotion dont son éditeur n’osait même pas rêver. Cerise sur le gâteau médiatique : plus personne ou presque ne pourra désormais ignorer à quoi sert l’argent des contribuables régionaux.

Moralité : si vous cherchez un petit job pénard pour écrire un bouquin ou classer votre collection de timbres, envoyez dare-dare votre CV au Conseil Régional de gôche le plus proche de votre domicile.

Evitez toutefois de vous recommander de « Restons Correct ! », il semble en effet que ces corniauds n’aient qu’un sens de l’humour très limité…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yvesd 625 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine