Magazine Journal intime

Comment rencontrer le Prince charmant (2)

Par Evainlondon

Comment rencontrer le Prince charmant (2)

1 juillet 2010

Juchée sur la seule paire de talons que j’ai emportée à Varsovie, me voilà dans la queue d’une boîte de nuit branchée. A mes côtés, mon « invité » Guillaume grelotte – il faut dire qu’il fait -12 degrés dehors, et encore, nous ne sommes qu’au début de la nuit.

La vodka s’impose donc comme le meilleur moyen de se réchauffer rapidement.

Fidèle à mon mot d’ordre, je m’amuse. Je me laisse offrir des shots de vodka (au prix qu’ils coûtent ici, cela n’engage a rien), je danse avec mes chers camarades d’échange, et l’alcool aidant, je ris à gorge déployée à des blagues moyennement drôles énoncées dans un anglais toujours approximatif malgré trois mois d’immersion. C’est bien gentil, tout ça, mais dans un coin de ma tête me trotte une idée démoniaque. Et le mignon petit Hongrois que ma colocataire a passé des semaines à reluquer sans succès, si j’arrivais à lui faire décrocher un mot ? Voire plus si affinités ?

Place à Bulldozer (bull-lover ?).

Première étape : débarrasser le terrain de tout obstacle. Autrement dit, semer Guillaume pour avoir le champ libre.

Deuxième étape : rechercher la cible. Je me mets en quête du Prince Charmant – ne sachant pas encore, à cette époque-là, qu’il avait quelques défauts, faisant de lui un Prince Charmant Presque Parfait.

Troisième étape : approfondir sa connaissance du terrain. Après avoir écumé et soigneusement testé les bars des trois étages de la boîte de nuit, je suis catégorique : Prince est introuvable. Il ne reste sur le « marché » que  du Suédois et de l’Italien peu appétissant, entre lesquels je slalome, un peu découragée.

Quatrième étape : lorsque la manière forte échoue, laisser le  destin me filer un coup de main. Au hasard d’un escalier, LE voici. Le moment est idéal, magique : l’homme est suffisamment éméché pour engager la conversation, mais il tient encore debout. Mon regard malicieux doit lui mettre la puce à l’oreille, car lui qui n’a semblé voir aucune fille en trois mois de soirées arrosées, le voici qui me sort le grand jeu.

[Passage censuré par Prince, à mon grand regret]

Vingt-cinq minutes plus tard, l’affaire est dans le sac – ou plutôt, je suis tombée sous le charme de Prince, oubliant allègrement que nous quittons Varsovie dans cinq jours. Soit une centaine d’heures qui va être riche en découvertes de la gent masculine, et plus spécifiquement de la gent princière.

Entry Filed under: Londres à deux. Mots-clefs: échange, erasmus, Pologne, prince, Varsovie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le jour où Eric Cantona a fait de moi un prince

    jour Eric Cantona fait prince

    C'était en septembre 1997, une commande: aller à l'hôtel Juan-Carlos 1er, rue de la Paix, rendez-vous avec Eric Cantona et Jean-Louis Bourdon. Je débarque... Lire la suite

    Par  Perenom
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Le jour où j'ai rencontré le Prince Charmant

    jour j'ai rencontré Prince Charmant

    Quoi? Quoi? Quoi? Le Prince Charmant ? THE Prince Charmant? En vrai de vrai ??? Ouais ! Et je lui ai même parlé ! Et il m'a même répondu … Oui oui oui … JE... Lire la suite

    Par  Evy
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • La vie d'un prince

    d'un prince

    Iwouki prince des voleurs!! Mais qui a dit que la gourmandise était un vilain défaut? Pour la petite info: suite au vol de cake d'Iwouki, nous avons maintenant... Lire la suite

    Par  Mamzells
    BD & DESSINS, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Le Prince

    Prince

    Hier j’ai été visiter un château voisin. Un château renaissance, où vivait un Prince. Le toit du château a brulé, le Prince s’est installé dans la maison du... Lire la suite

    Par  Kabotine
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Regain de « Petit Prince »

    Regain Petit Prince

    Maintenant que le spectacle approche et que les répétitions s’intensifient aux côtés du metteur en scène, les élèves un peu tièdes « remontent au créneau » et... Lire la suite

    Par  Sheumas
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Un Prince Charmant Presque Parfait

    Prince Charmant Presque Parfait

    Au bout de six mois, je réalise soudain que j’ai beau vous conter les anecdotes les plus insignifiantes (et souvent les plus drôles) de ma vie avec moult... Lire la suite

    Par  Evainlondon
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • L’avion du Petit Prince... « Dessine-moi un avion ! »

    L’avion Petit Prince... Dessine-moi avion

    Dans les dernières « mains » du spectacle, les « petites mains » s’affairent autour de l’avion en carton qui occupe le centre de la salle dans l’une des scènes. Lire la suite

    Par  Sheumas
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Evainlondon 268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte