Magazine Environnement

Les substances chimiques dangereuses interdites en Méditerranée d'ici 2019

Publié le 02 juillet 2010 par Bioaddict @bioaddict
Les substances chimiques dangereuses interdites en Méditerranée d'ici 2019

Le Plan d'action pour la Méditerranée du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE/PAM) est l'institution régionale qui soutient et coordonne la mise en ouvre de la Convention de Barcelone et des protocoles qui ont été adoptés en 1976 par les 21 pays riverains du bassin méditerranéen et l'Union européenne, dans le but de protéger les milieux marins et côtiers de la région.


Suivez notre flux RSS
l'actualité du bio en direct

Réagir à cet article Créer une nouvelle discussion
créer un nouveau sujet dans le forum

Je souhaite également recevoir
les bons plans et offres partenaires
la newsletter des professionnelles
Afin de limiter l'impact des produits chimiques et des pesticides dangereux, provenant de l'industrie ou de l'agriculture, sur l'environnement marin de la région méditerranéenne, ces derniers seront éliminés progressivement d'ici 2019.

Dans le cadre de la Convention de Barcelone et du Plan d'action méditerranéen (PAM), les pays méditerranéens ont adopté de nouvelles mesures concrètes ainsi que des échéances obligatoires contraignantes le 16 juin dernier pour que les produits chimiques soient retirés progressivement.

Les substances visées comprennent celles que l'on retrouve dans les eaux usées, une série de polluants organiques persistants utilisés comme pesticides (aldrine, chlordane, dieldrine, endrine, heptachlore, mirex, toxaphène), de même que le DDT (dichlorodiphényltrichloroéthane), un insecticide, et tous ses stocks.

" Ceci marque le début d'une nouvelle phase dans la mise en ouvre de la Convention de Barcelone, nos engagements verbaux sont dès à présent encadrés par des délais concrets pour l'action ", a déclaré Maria Luisa Silva, agent du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) en charge du PAM.

" Il s'agit là d'une toute nouvelle approche dans la lutte contre les polluants chimiques, puisque les délais et les mesures concrètes prescrites permettrons d'accélérer le rythme de réduction de la pollution en Méditerranée ".

Lire "Pollution : quand la Méditerannée souffre"

La mise en ouvre du plan d'élimination graduelle de ces substances dans les 21 pays riverains du bassin méditerranéen et dans les États membres de l'Union européenne devrait prendre place entre 2015 et 2019.

Il s'agira notamment de mesures obligatoires de traitement des eaux usées dans les villes côtières et les centres urbains avant leur rejet dans la mer, les eaux urbaines résiduaires étant la source la plus grave de pollution en Méditerranée.

Emilie Villeneuve

voir les sources de l'infos PNUE, Programme des Nations Unies pour l'environnement

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1610830 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog