Magazine Culture

Eurockéennes : BB Brunes tient la route

Publié le 02 juillet 2010 par Albumsono
.bb-brunes2.jpg

Quelques minutes avant d'ouvrir la grande scène des Eurockéennes où se produiront ensuite The Dead Weather et Jay-Z, les BB Brunes font le point sur leur grande tournée des festivals de l'été par la voix de leur chanteur, Adrien Gallo.

"C'est la toute première fois qu'on joue aux Eurockéennes. Une fois notre concert fini, on espère bien aller voir The Dead Weather, Jay-Z et Missy Elliott. On défend ici notre deuxième album Nico Teen Love. Je n'aime pas parler d'album de la maturité mais on a très certainement progressé par rapport au premier. Le disque nous a ouvert un public un peu plus adulte, un peu plus connaisseur.

Pour nous c'est un rêve de pouvoir jouer devant autant de gens. On a fait de gros trucs, Solidays, les Vieilles Charrues. Surtout, en festival, on peut rencontrer ses idoles. Nous a vu les mecs de The Hives, The Kooks, les BabyShambles. On a même joué en deuxième partie des Kills une fois.

On adore les scènes. C'est un vrai défi de faire face à des gens qui ne sont pas là pour toi et d'aller les chercher. Et puis notre crédibilité, c'est sur scène qu'on l'a gagné. C'est un honneur pour nous qu'un artiste comme Benjamin Biolay suive notre carrière. C'est un très grand monsieur de la musique d'aujourd'hui, quelqu'un d'adorable d'humble. Comme lui, on a prouvé que la culture anglo-saxonne peut se marier avec la France.

Parmi les groupes que l'on adore le plus, il y a les Arctic Monkeys. Ils représentent quelque chose de moderne, tournés vers des influences hip-hop mais respectueux du passé. Puis ils citent des gens comme les Strokes, qui ont su rendre le rock de nouveau intéressant pour notre génération.

En tournée, on écrit des bouts de choses mais on a besoin de calme pour écrire. En septembre, on retournera en studio enregistrer un E.P. de cinq titres en anglais. C'est quelque chose à laquelle on tient pour se faire plaisir. C'est pour le public étranger. Et comme un bonus pour ceux qui nous suivent. Mais on continue d'écrire en Français. C'est quand même impressionnant de voir ce que des groupes comme Phoenix sont entrain de faire aujourd'hui.

Les chansons de nos deux premiers albums étaient celles de la fin de notre adolescence. Mais aujourd'hui encore, je suis inspiré par les filles et la mort. Ce sont les thèmes que tout le monde adore. De toute façon, la musique ne parle pas beaucoup d'autre chose."

Recueilli par KidB


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Albumsono 1000 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines