Magazine Culture

Les loups de Mercy Falls Tome 1 : Frisson

Par Archessia

Roman---Frisson.jpg

Auteur : Maggie Stiefvater
Editeur : Hachette (Black Moon)
Prix : 18€
Résumé :
Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d'une forêt. A 11 ans, elle s'est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s'est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier...
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J'avais beaucoup entendu parler de ce livre et avais lu beaucoup de critiques, autant bonnes que mauvaises.
Ma curiosité étant piquée, c'est pleine de curiosité et l'esprit assez neutre que j'ai commencé cette lecture.
Qu'est ce que c'est beau ...
J'ai été complètement emportée dans l'histoire de Grace et Sam. Leur histoire est teintée de poésie, d'odeurs, de musique, de goûts et, bien entendu, de sensations de chaud et de froid.
Grace est une jeune fille très terre à terre, amoureuse de logique et des math, elle a appris à se débrouiller seule, ses parents étant assez "volages" et donc peu présents.
Elle ne s'en plaint pas. C'est une situation à laquelle elle s'est habituée et elle y trouve ses avantages.
Etant petite, elle a été attaquée par les loups vivant dans la forêt bordant son jardin. Cet évènement qui aurait pu être traumatisant pour beaucoup la laissera, elle, avec une véritable fascination pour ces animaux.
Elle a d'ailleurs pris l'habitude d'en appeller un "son" loup, celui dont les yeux l'ont tellement marquée.
Que doit elle penser le jour où elle retrouve sur son perron un jeune homme nu, blessé, ayant exactement les même yeux que son loup?
Maggie Stiefvater a su s'approprier le mythe de la lycanthropie, en ne les appelant non pas loups-garous, mais plutôt comme un virus dont l'évolution est dictée par la température éprouvée par la personne "infectée".
Le fonctionnement unique de ces métamorphoses est bien sûr complètement entremêlé avec l'histoire d'amour.
Mais le rendu des émotions est si juste, les mots utilisés sont tellement beaux et fascinants que je me suis retrouvée complètement emportée par la vague d'amour contenue dans ces pages.
J'ai rit, pleuré, sentit mon coeur se serrer et des papillons voleter dans mon ventre au fil des tourbillons de romance de Grace et Sam.
Nous avons droit aux deux point de vue tout au long de l'histoire, alternant entre la narration de l'un et l'autre avec une grande fluidité.
Nous avons de temps en temps droit à des vers de poèmes, ou encore à des paroles de chansons qui rythment les ressentis de Sam, ce qui ajoute cette touche de grâce et de beauté au récit.
C'est donc complètement, totalement conquise que j'ai tourné les dernières pages, en espérant ne pas devoir attendre trop longtemps la suite, intitulée "Fièvre".

Vous trouverez un extrait en cliquant ici, et je vous laisse admirer le superbe trailer que l'auteure elle-même a créé pour ce tome.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Archessia 3634 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines