Magazine Culture

Week-end ciné-jazz

Publié le 02 juillet 2010 par Petistspavs

La séance du Mercredi sera cette fois encore pacsée avec les Copier-coller(s) du vendredi. Marier mercredi et vendredi, c'est un peu comme mal boutonner sa chemise. C'est pourquoi je m'en tiens au PACS.

Je termine et publie, sinon ce ne sera plus vendredi. Désolé pour les coquilles et les machins pas finis.

Pierre ÉTAIX , l'intégrale

LES FILMS DE PIERRE ÉTAIX EN AVANT-PREMIÈRE

AU CIRQUE D’HIVER DU 3 au 5 JUILLET 2010 !

Aff_Etaix

On aura suivi, ICI (voir le tag Pierre ÉTAIX ) ou ailleurs l'invraisemblable feuilleton montrant un artiste dépossédé de son oeuvre, se battant, aux côtés de Jean-Claude Carrière scénariste de ses films, (mais Carrière avait commencé avec Tati et Bunñuel) et faisant appel à la justice de son pays, fort d'un comité de soutien prestigieux, gagnant à la fin, repartant en tournée pour financer la restauration de ses films, concurremment avec une souscription populaire. Les films d'Etaix n'étaient plus visibles depuis la fin des années 80,  ce qui fait de ce fils spirituel de Jacques Tati, pour qui il dessinna l'affiche de Mon oncle, un cinéaste inconnu à la notoriété universelle.

Ses films ressortent en salle le 7 juillet, après un petit tour au Festival de La Rochelle, puis en DVD.

Ils passent en avant-première du 3 au 5 juillet au Cirque d'Hiver, dans son univers, donc, accompagné de spectacles de clowns et autres artistes qui lui ressemblent.

J'avoue que j'ai le coeur serré. Par le sentiment d'une victoire réellement juste. Et par une crainte : et si revoir Yoyo, Le Grand amour ou Le soupirant, revoir Tant qu'on a la santé qui m'avait rendu malade rire à sa sortie, était au final décevant. Tant pis, je fonce et je vous dirai.

PROGRAMME :

Longs métrages :

LE SOUPIRANT
YOYO
TANT QU'ON A LA SANTÉ
LE GRAND AMOUR
PAYS DE COCAGNE

3 courts métrages :

RUPTURE
HEUREUX ANNIVERSAIRE
EN PLEINE FORME

LES FILMS DE LA SEMAINE

TOURNÉE

Tourn_e

Réalisé par Mathieu Amalric
Avec Miranda Colclasure, Suzanne Ramsey, Linda Maracini

Une affiche fellinienne pour ce Prix de la Mise en scène cannois, qui démarre au Havre "Si Le Havre vous aime, la France va vous adorer" dit leur tourneur à ces effeuilleuses rondelettes et rigolardes. Je suis partant pour cette Strada "New burlesque" (puisqu'il faut associer un néo-logisme à tout phénomène de mode, surtout s'il est d'ADN US) même si la fête peut se révéler triste. Comme je suis (un garçon) très sensible à "on a évoqué", je note qu'"on a évoqué" Fassbinder et Cassavetes à propos de Tournée. On trouve pires parrains.

DIRTY DIARIES

Dirty_diaries

Le projet (utopique ?) d'une jeune documentariste suédoise, Mia Engberg, dont Libération du jeudi 1er juillet tire le portrait en dernière page sous le titre "Mon porno m'appartient". 12 femmes cinéastes, 12 courts métrages qui se proposent l'appropriation du cinéma porno par le genre féminin. En fait, Mia Engberg se méfie des stéréotypes, notamment celui que je viens d'énoncer. A Libé, elle déclare :  « Il faut sortir des stéréotypes du masculin et du féminin. Dans le porno comme dans la vie, les hommes peuvent être tendres et les femmes, agressives. En fait, je me bats contre les concepts d’homme et de femme. » Et aux inrocks : « Je viens de la scène punk underground, c’est mon origine, explique cette jeune femme rousse et longiligne de 40 ans. Tout ce que je fais vient de là. Je crois que d’une certaine façon mes films parlent toujours de moi. Dirty Diaries s’inscrit dans cette lignée. Pour moi, c’est un film punk-rock, traversé par une mentalité DIY. » Moi qui me suis, un temps, déclaré lesbien, je ne puis qu'être à l'écoute de ce genre de discours en acte.

Certes, même la meilleure presse avance que ces diaries sont d'intérêt inégal, certains des films (tel Skin d’Elin Magnusson, une étudiante en arts dont c’est la première réalisation, jugé franchement excitant et stimulant intellectuellement) justifient le déplacement. Le discours de Mia également.

Lire le Portrait de Mia Engberg (j'évite les fautes d'orthographe dans les noms, pour ne pas excéder ce cher VO) dans Libé : CLIQUER ICI

Voir le site du film : CLIQUER ICI.

ENFIN LE RETOUR DU

Fest_Paris_cin__2010

CLIQUER L'IMAGE
pour accéder à la programmation
d'une des plus belles manifestations cinématographiques de l'année.

Avec ses Nuits du..., son Ciné Karaoké géant au CentQuatre, sa compétition internationale avec un jury Mille étoiles (hé oui, Valérie Donzelli, la belle, la merveilleuse, l'intelligente et fantaisiste Valérie en est). La programmation est tellement foisonnante qu'il est difficile de citer sans choisir. Alors, ma sélection :

- Autour de Louis Garrel à la Filmothèque du Quartier Latin : 10 films parmi les plus stimulants de ces 10 dernières années (à condition de s'en tenir à l'Europe). Rencontre avec le Beau gosse le 7, 18h00 à la Filmo, suivie d'une carte blanche où il présentera... La guerre des boutons d'Yves Robert ("Si j'aurais su, j'aurais pas venu...". Nous, si).

- Inédits du Japon au Mk2 Bibliothèque. Plein de trucs excitants, plein.

- Hommage à Koji Wakamatsu au Forum des Images. Le seul réalisateur japonais capable de faire réciter des slogans de l'Armée Rouge Japonaise à un couple faisant l'amour. José Bénazéraf, en France, aurait pu faire ce genre de chose ?

JAZZ
 Enghien-les-Bains

Enghien Jazz Festival
du 29 juin au 4 juillet

  

enghienjazz

CLIQUER L'AFFICHE
pour tout savoir sur l'édition 2010

Wayne Shorter, Patricia Barber, Al Di Meola, Robin McKelle feat. Fred Wesley...  Rien que ça.

Concert gratuit sur le Lac le 3 juillet : Ben l'Oncle Soul + The Temptations Review feat. Damon Harris
01-39-34-10-80 /www.enghien-jazz-festival.com
Mais il eut été prudent de réserver...

Jeu-concours
pour les lecteurs qui ne suivent pas l'actualité essentielle

Poumons3

Pourquoi cette radiographie de 1954 a été vendue 45,000 $ ?
En somme, quoi d'exceptionnel ici,
non remboursable par la Sécu ?

Attention, pour être déclaré(e) vainqueur, donnez-moi DEUX réponses.

RAPPEL (sans ordre)

ronis

Cette affiche, qui s'offre en grandeur plus que nature dans quelques stations de métro, est tellement belle que je vous la donne, alors qu'elle a sans doute déjà été montrée ici. Pour moi, ce sera dimanche.

ON EST PAS DES CHARLOTS

Chaplin_5_B5

A BOUT DE SOUFFLE, le premier chef d'oeuvre de Jean-Luc Godard

ANNÉE BISSEXTILE de Michael Rowe (interdit aux moins de 16 ans)
Je reviendrai sur ce film troublant, dérangeant, exigeant. 

Chaplin_4_B4

CRIME de Vincent Ostria
Nous avons échangé avec le réalisateur des propos "aimables".
Une raison de plus pour vous recommander ce film
et vous dire qu'il est proprement scandaleux que,
sorti le 9 juin, CRIME (sans S) n'est plus visible.
C'était le Châtiment prévisible pour ce film extrêmement personnel
qui tournait le dos aux conventions admises.

DIRTY DIARIES, film plurielle interdit aux moins de 18 ans
(voir plus haut)
 Malgré quelques (rares) faiblesses, cette polyphonie pornographique au féminin
 composée de 12 courts sans autre lien que la représentation du sexe
 par des femmes réalisatrices, est souvent passionnante.
Voir le site français du film.

herisson2

Salut les blaireaux et les hérissons et agissons chaque jour pour un monde meilleur,
surtout pour les hérissons.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Petistspavs 492 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines