Magazine Poésie

Poème de Bodhi : Parfums d'Automne

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

L'ombre de l'automne est descendue dans la plaine

Masquant les tous derniers parfums de l'été

Très vite viennent le soir, la nuit, l'obscurité

Effaçant un à un les derniers soupirs de ma haine

Les pleurs du Printemps sont comme ces feuilles de saison

Brunes et jaunies, telles des larmes séchées

Déjà les troncs et les branches dénudées

Attendent patiemment l'éclosion des premiers bourgeons

Le ciel arbore un sourire, un rayon de chaleur

Qui laisse poindre à l'horizon un doucereux hiver

C'est le son de ta voix qui me réchauffe le coeur

Quelques mots de toi, entre trois ou quatre vers

J'ai le souvenir d'un soir au milieu de la crique superbe

Où parmi les cliquetis de la houle, et le vent sombre et doux

Je goutais ce petit timbre de voix, mon corps allongé dans l'herbe

Comme la brise fraiche marine claquant sur ma joue

Je viderai mon sac de tous mes mots infinis

Que ce soit le matin, la journée ou la nuit

Que tu sois là bas dans la verdure d'une île

Je soutiendrai ton coeur pour ne point qu'il s'exile

Bodhi - Oct 2009


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Poeme de Bodhi : Luxembourg

    Le Luxembourg a mauvaise mineSous le ciel gris, Paris divineTremble la feuille avant la pluieDéjà une goutte, le jardin s'ennuieEt l'Eté en déroute à l'orée de... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : Montparnasse

    Montparnasse sous la pluieUn dimanche du mois d'AoûtDes touristes et parapluiesEt ma solitude goutte à goutte J'aime ton goût ô ville de lumièrePourtant grise,... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : Le gouffre

    Connais-tu le gouffre infiniCelui qui devant me veut naufrageQui m'appelle, malgré pleurs et crisA partir sur le vaisseau, la douleur pour bagage Sur ses flancs... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : Des chemins..

    Des chemins..Les livres dorment dans des coins de préaux dorésOù s'insinuent des chemins formant des méandresParsemé d'étincelles, un feu doux et légerEmbrase m... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : Orage

    OrageC’est tous les soirs les mêmes oragesLe tonnerre grinçant claque comme un rocLibérant la lourdeur d’un jour trop pesantEn une pluie de déluge mouillant ma... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : ..Metronome..

    Nos vies se déroulent, insenséesNos pas longs et éloignésEt nos vies parallèlesLe pays est si loinIci, les fleurs monotonesGrises et fermées, éternel... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : ..Regards

    J'aime souvent voir roulerSur le pavé parisienVos jambes fines élancéesEmporter mon lourd chagrinAu pied d'une tourSur le trottoir de MontparnasseLe ciel gris... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines