Magazine Poésie

Poème de Bodhi : Peupliers

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Ils sont plantés comme des cierges sur la berge

Rive tranquille bercée par les sons aquatiques

Leurs feuilles tremblent et nos chemins convergent

Vers la mélancolie le malaise périodique




Peupliers géants me cachent le ciel

La rivière les galets et les saules discrets

Se penchent sur moi inévitable rituel

Et pleurent leurs bras longs dépliés




Les rayons du soleil jouent à cache-cache

L'ombre naît et s'efface lunatique

Du réel si pesant mon âme se détache

Et court vers l'onde art et musique

Bodhi - Juin 2004


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Poeme de Bodhi : Luxembourg

    Le Luxembourg a mauvaise mineSous le ciel gris, Paris divineTremble la feuille avant la pluieDéjà une goutte, le jardin s'ennuieEt l'Eté en déroute à l'orée de... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : Montparnasse

    Montparnasse sous la pluieUn dimanche du mois d'AoûtDes touristes et parapluiesEt ma solitude goutte à goutte J'aime ton goût ô ville de lumièrePourtant grise,... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : Le gouffre

    Connais-tu le gouffre infiniCelui qui devant me veut naufrageQui m'appelle, malgré pleurs et crisA partir sur le vaisseau, la douleur pour bagage Sur ses flancs... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : Des chemins..

    Des chemins..Les livres dorment dans des coins de préaux dorésOù s'insinuent des chemins formant des méandresParsemé d'étincelles, un feu doux et légerEmbrase m... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : Orage

    OrageC’est tous les soirs les mêmes oragesLe tonnerre grinçant claque comme un rocLibérant la lourdeur d’un jour trop pesantEn une pluie de déluge mouillant ma... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : ..Metronome..

    Nos vies se déroulent, insenséesNos pas longs et éloignésEt nos vies parallèlesLe pays est si loinIci, les fleurs monotonesGrises et fermées, éternel... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Bodhi : ..Regards

    J'aime souvent voir roulerSur le pavé parisienVos jambes fines élancéesEmporter mon lourd chagrinAu pied d'une tourSur le trottoir de MontparnasseLe ciel gris... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines