Magazine Société

Un ex-préfet condamné pour injures racistes

Publié le 03 juillet 2010 par Bud_bendy

 

Image Blog Citoyens alternatifs 2010 Politique Paul Girot d« On se croirait en Afrique ici ! », voici la phrase lâchée par le préfet alors chargé des états généraux de l’Outre-Mer le 31 juillet 2009 lors d’un contrôle à l’aéroport d’Orly.

Paul Girot de Langlade avait rejeté toute notion de racisme «J'ai simplement voulu dire que c'était le bordel (...) Si le contrôle avait été rigoureux, j'aurais pu dire: on se croirait à Singapour ou aux Etats-Unis», s’était-il justifié.

Après Brice Hortefeux et son amende 750 €, c’est au tour d’un préfet d’être condamné pour injures racistes et cette fois ci à une amende de 1500 €. De mal en pis, les représentants du pouvoir sont condamnés à des injures racistes et pour le cas de l’actuel ministre de l’intérieur, il reste en place. Alors que le préfet avait été mis à la retraite d’office à la suite de cette affaire.

Une bien mauvaise image au pays des droits de l’homme, quand un magistrat évoque la sanction du préfet : pour le juge, la phrase incriminée «avait d'autant plus de portée qu'elle a été prononcée par un préfet tenu à une obligation de réserve et de sang-froid» et qui n'a «pas tenu compte» du fait que les agents de sécurité présents lors du contrôle étaient «pour partie des personnes de couleur».

Source : le parisien
Crédit : Préfecture Indre et Loire

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bud_bendy 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine