Magazine Culture

Made in china - j. m. erre

Par Tinusia

MADE_IN_CHINAArmande avait promis une cascade de gloussements, J.M. ERRE ne l'a pas trahie... Ça c'est de l'humour, de la fantaisie, du génie !

Et pourtant, le sujet est grave : il s'agit d'une quête identitaire, sur fond de psychothérapie.

Toussaint Legoupil est un "Chinoir" adopté par une famille française. Comment peut-on, diable, être né noir en Chine ? Diable, oui ! Parce que les personnages qui entourent Toussaint sont diablement déjantés ! Finalement les deux seules personnes sérieuses dans cette histoire sont Toussaint et son psy. Normal, non ? Quoique... pas sûre !!!

C'est Léon Legoupil, maire de Croquefigue en Provence, et son épouse Mado, "l'organisme vivant le plus redouté de Croquefigue en Provence, un être au physique d'exception comme seule la région marseillaise est capable d'en concevoir", qui ont adopté cet enfant, après de longues démarches et un séjour en Chine.

Toute une faune extravagante gravite autour du phénomène. Présentations...

Vous connaissez Papa et Maman (enfin, je vous ai seulement dévoilé leurs prénoms), mais c'est indispensable de faire la connaissance de la tribu... Brousse, brousse, j'aime la brousse... j'aime la brousse et sa grande savane... (ya quelqu'un qui connaît ?)... Tiens ! je me déjante aussi ! Ce doit être communicatif !

Il faut dire que J.M. ERRE est expert es déjantement et que ça fait un bien énorme ! Faut pas rater ça, c'est moi qui vous le dis !

Et pourtant, le sujet est grave : il s'agit d'une quête identitaire, sur fond de psychothérapie.

Une écriture libre, un badinage consommé, un ton débraillé, aucune obscénité, tout en désinvolture, en effronterie, en impertinence, en légèreté, en élégance...

... Non ! pas du "hérisson" ! seulement quelques panda(e)s érotomanes, quelques statuettes délocalisées, quelques bonnes sœurs pas très catholiques...

Et pourtant, le sujet est grave : il s'agit d'une quête identitaire, sur fond de psychothérapie.

Bon, il faudra vous y faire : l'auteur sait parler des "choses graves" en faisant sourire, et - comme dit Armande - en faisant se gausser... délicatement. Chapeau !

Bon, maintenant, je n'ai pas le choix... il me l'a dit : "Prenez soin du chien !" alors, je vais voir comment faire !

ET SON TROISIÈME OUVRAGE...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Music Made in INDIA

    Music Made INDIA

    Nous avons ouvert la rubrique MUSIC MADE IN par la musique Chinoise, on continue ce tour du monde musical par la musique indienne de films présentée par Féroze... Lire la suite

    Par  Piyo
    CULTURE, MUSIQUE
  • Kad MERAD made in Italia

    MERAD made Italia

    Fort d’un succès critique mérité, "L’Italien", la nouvelle affiche du hautement sympathique Kad Merad, devrait connaître une juteuse et florissante... Lire la suite

    Par  Tom
    CINÉMA, CULTURE
  • Made in Taïwan, Joanne Leighton

    Danse contemporaine Face au public, la danseuse et chorégraphe Joanne Leighton met en place un dialogue avec les spectateurs, les entraînant au cœur même des... Lire la suite

    Par  Letriangle
    CULTURE
  • Music Made in MEXICO

    Music Made MEXICO

    Pour digérer la rentrée, on vous propose de repartir de l'autre côté de l'atlantique. Après un séjour prolongé en Asie avec des arrêts en Chine, Inde et... Lire la suite

    Par  Piyo
    CULTURE, MUSIQUE
  • Made in Tarn

    Made Tarn

    Muzikom édite chaque année une compilation "Made in Tarn" sur laquelle on retrouve bon nombre de groupes de la scène tarnaise. Lire la suite

    Par  Guillaume Joubert
    CULTURE, MUSIQUE
  • Toc Made in China

    Made China

    Magnifique projet que celui d’Ai Weiwei dans le Turbine Hall de la Tate Modern ! Cent millions de graines de tournesol en porcelaine, petits objets précieux... Lire la suite

    Par  Marc Lenot
    AMÉRIQUE DU NORD, BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES, SORTIR
  • Beauté made in Seki

    Beauté made Seki

    Un nouveau produit distribué en France bien dans l'esprit des manufactures de la capitale de la coutellerie. Les produits de la société Greenbell sise à Seki... Lire la suite

    Par  Chroma
    ASIE, CULTURE, MANGA

A propos de l’auteur


Tinusia 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines