Magazine

Qu'est-ce que Freeplane a de mieux que Freemind ?

Publié le 04 juillet 2010 par Flb95
Le plan d'intervention que j'avais concocté à l'occasion des [Rencontres Mapping-Experts]url:http://www.mapping-experts.fr/Les-Retrouvailles-Mapping-Experts-en-images_a236.html prévoyait un point sur Freeplane et notamment ses spécificités par rapport à Freemind. Face aux échanges dynamiques et nombreux de l'assistance (ce qui est également une bonne chose !), ce volet n'a été que très superficiellement abordé. Je propose donc ici de présenter ce qui était initialement prévu : un tour d'horizon rapide et subjectif des nouveautés qu'offre Freeplane par rapport à Freemind. Rapide, car on pourrait passer des heures à décortiquer certaines fonctionnalités qui, bien qu'étant souvent utiles, marquent peut-être moins les esprits. Subjectif, simplement parce que les fonctions présentées correspondent à de vrais manques dans Freemind : ce sont ces points que j'aborde ici. La publication de cet article coïncide, à quelques jours près, avec la [sortie de la première version stable de Freeplane]url:http://sourceforge.net/projects/freeplane/ Les versions Qu'est-ce que Freeplane a de mieux que Freemind ? Après un peu plus d'un an d'existence, Freeplane est d'une stabilité remarquable. Concernant les versions, il faut noter la présence d'une mouture totalement portable, comprenant également le moteur Java. Ainsi, même sur une machine dépourvue de Java, Freeplane fonctionne parfaitement.
Comme je l'indique en introduction, Freeplane est désormais proposé dans une version 1.1.0 totalement stable.
L'ergonomie Qu'est-ce que Freeplane a de mieux que Freemind ? Il est possible de positionner la fenêtre de notes en bas, mais aussi à droite, en haut ou à gauche de l'écran. La chose est en général courante sur les logiciels de MindMapping, mais inexistante dans Freemind. Selon le format du moniteur (les 16/9e remplacent peu à peu les 4/3) ou la forme de la carte, cette possibilité peut s'avérer très utile.
Les icônes, plus nombreux, sont désormais classés par thème, même si ce classement est 'débrayable' dans les préférences du logiciel.
Une barre de fonctions (F-Bar) fait également sont apparition. C'est une bénédiction pour les inconditionnels des raccourcis clavier : le douloureux Ctr+Maj+B (ajouter un nuage) ou l'improbable Ctrl+Alt+Maj+Droite (qui permet de naviguer dans la carte en déployant et refermant les noeuds au fur et à mesure) peuvent être avantageusement remplacés par un bouton ou des touches plus simple d'accès comme F1, F2,...
Les liens graphiques, ces flèches qui permettent de mettre en avant la relation entre deux noeuds distants, offrent la possibilité d'ajouter des libellés à leur départ, milieu et arrivée. Cerise sur le gâteau, ces libellés sont 'requétables' par les filtres.
Un véritable mode plein écran fait également son apparition, n'affichant que les ascenseur verticaux et horizontaux et...la carte, bien évidemment.
L'intégration des images est également extrêmement simplifiée. Il suffit de les insérer sur les noeuds. Elles sont ensuite redimensionnables directement sur la carte. Cette opération est un vrai challenge avec Freemind !
Le mode Plan Qu'est-ce que Freeplane a de mieux que Freemind ? Simple mais efficace, il est possible d'attribuer une couleur de fond de carte à chacune des cartes, de manière rapide, sans passer par la fenêtre de paramétrage du logiciel
De nouveaux styles de lignes ont fait leur apparition : horizontales qui tranchent avec les classiques béziers et également transparentes, permettant aisément de simuler un groupe de noeuds 'libres'.
Enfin, le 'mode plan' transformera la carte classique pour lui donner un aspect plus conforme à certaines habitudes, linéraires et hierarchisées.
Filtres et recherche Qu'est-ce que Freeplane a de mieux que Freemind ? La recherche d'items est désormais possible sur l'ensemble des cartes ouvertes.
D'autre part, le très utile Editeur de Filtres peut opérer sur le contenu textuel du noeud, les icônes, les liens graphiques et leurs étiquettes, les attributs et le contenu des notes. Ces possibilités exhaustives permettent ainsi de retrouver à coup sûr une information en particulier même sur une carte immense. Comme souvent, le plus compliqué n'est pas de trouver l'information, mais de savoir ce que l'on cherche vraiment !
Concernant les attributs, ils apparaissent désormais dans une info-bulle dès qu'on survole le noeud. Très pratique pour connaitre leur contenu sans être obligé de les afficher de manière systématique, alourdissant, du même coup, l'aspect visuel de la carte.
Conclusion J'espère que ce tour d'horizon vous incitera sinon à adopter, au moins à tester Freeplane. Des nouveautés devraient encore voir le jour qui devrait faire de Freeplane un sérieux concurrent à d'autres logiciels dans les mois à venir.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flb95 453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog