Magazine Cinéma

"Moi, je fais de la musique indé"

Par Gaby
Chief - Night & Day

J'ai fait les soldes. Le premier jour même. Ça doit être la première fois que ça m'arrive, mais ça ne m'a pas empêché d'acheter beaucoup de choses que je ne mettrai jamais. En fait, quand je vois un truc à -70% et à ma taille, j'ai du mal à ne pas l'acheter. Je me dis que ça peut toujours servir et qu'à ce prix, je risque pas grand chose. Résultat aujourd'hui j'ai mis un short acheté l'an dernier qui avait encore l'étiquette -70%. Preuve que j'en avais pas "vraiment besoin" ... (comme dirait ma mère)(mais maman, t'as jamais été jeuuuuune ou quoooi ???).
Cette année j'ai fait dans l'achat de groupe. J'ai acheté un beau groupe de chemises, de cravates et de foulards. Et un gros groupe de diverses petites choses à droite à gauche. Et tout ça le premier jour parce qu'après y a plus ma taille de mec normal.
(là vous vous dites, ok il est bien gentil, mais c'est quoi le rapport avec le titre ?)(ben, y en a pas, et ces parenthèses servent de transition illusoire)
"Moi, je fais de la musique indé". C'est ce que m'a dit un type l'autre jour. Ok, de la musique indé, c'est de la musique faite sur un label indépendant pensais-je à tors. En fait non, c'est surtout parce qu'il se considère proche des groupes branchés du moment. Et en ce moment, "indé" veut un peu dire "branché". C'est moche et plutôt mal employé. Ça désigne le style musical gravitant autour du rock/pop/électro mais dans la partie hype, vous voyez ? Genre quand on a Radiohead ou Grizzly Bear comme influence (c'est le cas de beaucoup de monde), on dit qu'on fait de la musique indé. Mais le mec qui fait du jazz sur un label indépendant, c'est pas indé ? En fait, indé est grosso-modo devenu la contraction de rock indé, et je trouve ça un peu dommage. Dans l'idéal, le terme indé ne devrait même pas qualifier un style de musique : je vois pas en quoi l'indépendance change radicalement la musique. C'est comme si on disait qu'un groupe faisait du rock habillé en bleu, ça ne veut rien dire, musicalement parlant. Mais l'idéal n'existe pas, je sais ...
L'utilisation nouvelle de certains termes me fait quand même marrer. Surtout, je m'étonne de voir à quel point on cherche à catégoriser les groupes dans tel ou tel style. Et que les termes sont mal employés. Le folk par exemple. C'est pas parce qu'un morceau est acoustique qu'il est forcément folk. "Folk" ça veut dire "populaire" à l'origine, "traditionnel". Maintenant, le classement de la musique est devenu un beau bordel, chacun voulant créer son genre. Alors on rajoute du "post", du "indie", du "alternatif", du "progressive", du "néo", etc., mais au final ça veut surtout rien dire. Dans mon iTunes, j'ai 243 "genres" différents grâce (à cause) de tous les mp3 que je récupère. Sérieux, c'est quoi du "néo grunge pop" ? Hein ? Et ben, pour votre info, un mec sur le net a décidé que c'était la musique de ce groupe. J'aime bien quand un groupe essaie de se définir avec des styles musicaux différents, mais maintenant on s'y perd et ça sert plus à rien.
Bref, que tout le monde se calme avec les genres. "Indé" ça veut dire "indépendant", épicétou.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gaby 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines