Magazine Société

Une politique de ri-golade

Publié le 05 juillet 2010 par Lecriducontribuable

Rigueur, ou relance ?

Christine Lagarde a tranché : ce sera la ri-lance, entendue comme un compromis entre rigueur et relance. En gros, moitié rigueur, moitié relance.

Le ministre de l’Économie a en effet déclaré que la ri-lance était un « subtil dosage qui consiste en réalité à réduire la dépense publique là où ce sera le moins douloureux pour la perspective de relance de l’activité économique ».

Cette définition, en dépit de son caractère illogique, n’est pas inintéressante : en effet, le meilleur moyen de relancer l’activité économique, c’est de baisser les prélèvements obligatoires et les dépenses publiques, afin que les ménages et les entreprises puissent consommer, épargner, investir.

Mais est-ce vraiment ce que prévoit Christine Lagarde ? Pas vraiment, puisqu’elle préconise de « relancer l’économie en insistant sur l’nvestissement et l’innovation ».

C’est à peu près ce que prône le gouvernement depuis le déclenchement de la crise, en 2008, et le résultat n’a pas été une baisse de la dépense publique, ni une relance de l’activité économique, bien au contraire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecriducontribuable 47178 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine