Magazine Culture

Les Contes de Beedle le Barde de J.K. ROWLING

Publié le 05 juillet 2010 par Melisende
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/Livres/contesdebeedlelebarde.jpg
X7777777777777777777777777777X
Les Contes de Beedle le Barde
de J.K. ROWLING
(Summer PAL Challenge - 5/25)
Gallimard Jeunesse,
Folio Junior,
2009, p. 128
Première Publication :
2008
X7777777777777777777777777777X

Joanne « Jo » Rowling, chevalier de l’Ordre national de la Légion d'honneur, née le 31juillet1965, est une romancière anglaise connue sous le pseudonyme J. K. Rowling. Elle doit sa notoriété mondiale à la série Harry Potter, dont les tomes traduits en au moins 65 langues ont été vendus à plus de 400 millions d'exemplaires
Les Autres Livres de la Série :
- Tome 1 : A l'école des sorciers - - Tome 2 : Et la chambre des secrets -
-
Tome 3 : Et le prisonnier d'Azkaban -
-
Tome 4 : Et la coupe de feu -
-
Tome 5 : Et l'ordre du Phoenix -
-
Tome 6 : Et le prince de sang-mêlé -
-
Tome 7 : Et les reliques de la mort -
- Les Animaux fantastiques -

-
Le Quidditch à travers les âges -


Résumé de Quatrième de couverture :
++++++++Voici les cinq contes de fées qui bercent l'enfance des jeunes sorciers. Chacun a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner. Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, maint détail de la vie à Poudlard.
Avis personnel :

+++++Je suis devenue accroc au monde Harry Potter très tardivement, il y a un an ou deux seulement. Pour tout vous dire, je n’ai lu les trois derniers tomes qu’il y a peu, et, contrairement à des amies, je n’ai pas fait la queue au milieu de la nuit pour obtenir le précieux septième volet des aventures du petit sorcier. Non, moi j’ai attendu de le trouver d’occas’ dans ma boutique préférée ! Mais alors, depuis, j’ai bien rattrapé mon retard ! J’ai acheté tous les DVDs des films adaptés (et en collector s’il vous plaît !), je ne me lasse pas de les regarder ; les BOs des dits-films tournent en boucle sur mon ordinateur et accompagnent mon sommeil nocturne (je ne fais jamais les choses à moitié !) ; et évidemment, je peux faire des nuits blanches pour lire des fanfictions…
+++++Après Les Animaux fantastiques et Le Quidditch à travers les âges, il ne me restait donc plus qu’à me pencher sur ce recueil de contes, pour parfaire ma connaissance du monde créé par J.K. Rowling. Maintenant, c’est bel et bien fini, j’ai lu tout ce que la dame a publié et j’attends impatiemment de voir ce qu’elle nous réserve pour les années futures (j’ai d’ailleurs lu sur un bouquin féminin de ma mère, qu’elle envisageait d’écrire un nouveau livre en rapport avec Harry Potter… prions pour que ce ne soit pas une suite bateau !)… Revenons-en aux Contes de Beedle le Barde, et pour tout avouer, je suis un peu déçue par cette lecture, et après réflexion, des trois ouvrages « annexes » à la série Harry Potter, c’est sans doute celui que j’ai le moins apprécié ! Zoom sur mes impressions !
+++++J.K. Rowling nous propose ici cinq petits contes sorciers (comme nous, nous avons des contes « moldus » !) écrits par Beedle le Barde (et retranscrit par Hermione Granger !), un sorcier ayant vécu au XVe siècle ! Premièrement, « Le Sorcier et la marmite sauteuse » qui met en scène un sorcier avare et cruel ; puis « La Fontaine de la Bonne Fortune » qui présente trois sorcières et un chevalier malchanceux dans une quête bien particulière ; « Le Sorcier au cœur velu » qui revient sur l’idée d’un contrôle absolu de soi et notamment de son cœur ; ensuite « Babbitty Lapina et la souche qui gloussait » qui nous offre l’aventure d’une sorcière rusée qui déjoue les plans d’un charlatan ; et enfin « Le Conte des trois frères » que les lecteurs du septième et dernier tome d’Harry Potter auront déjà eu l’occasion de découvrir ! A l’image des contes de fées « moldus », les contes proposés ici bercent l’enfance des plus jeunes, leur inculquant les valeurs fondamentales du Bien, du Mal, de l’Amour,… Sorciers et moldus sont bien présents, ayant chacun à leur tour le beau rôle ; J.K. Rowling insistant particulièrement sur le fait que le « sang pur » n’a pas d’importance…
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/Autres/contesdebeedlelebarde.jpg+++++En plus des cinq contes, J.K. Rowling rajoute les commentaires laissés par le professeur Dumbledore, commentaires éclairant la lecture permettant de mieux comprendre les différentes morales. Malgré cet ajout systématique à la fin de chaque texte, l’ensemble reste particulièrement maigre au niveau de la longueur. Le livre ne compte que 128 pages au total, c’est tellement peu ! Je sais qu’un conte c’est quelque chose de relativement court généralement, mais j’ai tout de même souvenir d’avoir lu des choses plus longues (chez Perrault, Andersen,…) ; ici, j’ai presque eu l’impression que c’était « bâclé », comme si l’auteure nous donnait les bases, la trame générale, agrémentés de quelques adjectifs et descriptions minimes pour faire passer l’ensemble. C’est insuffisant ! Les idées de départ sont plutôt bonnes et cadrent bien au monde du conte de fées et à l’univers Harry Potter par la même occasion… Que s’est-il passé ? J.K. Rowling a-t-elle cédé à une pression d’éditeur afin de sortir un ouvrage au plus vite pour contenter les fans, même si celui-ci est loin d’être abouti ? Je me pose sincèrement la question… Quant aux commentaires de Dumbledore à la fin de chaque conte, bien qu’intéressants pour la plupart, ils me semblent finalement assez « simplistes » et un peu là pour meubler le manque de matière… Dommage, dommage ; l’idée de découvrir des contes sorciers était pourtant excellente !
+++++Une nouvelle fois avec ce manuel annexe, J.K. Rowling nous prouve son talent dans le domaine du dessin. En effet, l’ouvrage abrite plusieurs illustrations - généralement deux par conte - de la main de l’auteure, reprenant les deux moments clefs de l’histoire (par exemple le cœur velu pour « Le Sorcier au cœur velu », les quatre personnages de « La Fontaine de la Bonne Fortune », le passage du pont dans « Le Conte des trois frères »,…). C’est joli et habille bien le texte. En revanche, l’illustration en couleur de couverture n’est pas de l’anglaise mais est signée Jean-Claude Göttingen ; on y découvre Dumbledore occupé à rédiger (sans doute les commentaires que l’on peut lire après chaque conte). Personnellement, je ne suis pas convaincue par cette image et préfère largement les dessins de J.K. Rowling, mais bon, ce n’est pas moi qui choisis… Par contre, j’aime beaucoup les décorations (signées aussi par J.K. Rowling ou simplement du fait de l'éditeur ?) qui ornent chaque titre de conte, chaque haut de page, chaque illustration… c’est discret tout en étant tout de même présente. Mince détail, mais comme le texte n’est pas tellement à la hauteur, il fallait bien meubler un peu par des images ! Et ça marche plutôt bien chez moi, puisque j’en parle ! ^^
+++++J’avoue que j’aurais aimé acquérir ce livre dans son édition en grand format (avec le coffret cartonné), que je trouve très jolie. Mais le hasard de mes achats m’a conduit vers cette édition de poche, signée Folio Junior. D’un côté, ça prend moins de place dans la bibliothèque, c’est pratique à transporter (et vraiment pas épais), moins cher ; et en harmonie avec les deux autres manuels (Les Animaux fantastiques et Le Quidditch à travers les âges) qui attendent sur mes étagères (eux aussi en Folio Junior). Dans tous les cas, et c’est un point très positif, en achetant ce titre, vous vous ferez plaisir (bien qu’il soit tout de même à réserver aux « vrais » fans, les autres n’y trouveront sans doute pas un très grand intérêt) et ferez également une bonne action puisque l’ensemble des droits d’auteur de l’ouvrage sont reversés à « Children’s High Level Group », l’organisation mise en place par J.K. Rowling pour venir en aide aux enfants malheureux. Allez lecteurs et lectrices, tous les gestes comptent !

Les Petits [ + ] :C’est très court et très facile à lire, en une heure vous avez terminé !
De bonnes idées de bases qui permettent d’imaginer avec quelles histoires les petits
sorciers grandissent ! De jolis dessins de J.K. Rowling (deux par conte) et de jolis décors
un peu partout dans l’ouvrage ! En l’achetant, vous faites une bonne action puisque
vous aidez des enfants malheureux (tous les droits d’auteur sont reversés à
l’organisation
« Children’s High Level Group ») !

Les Petits [ - ] : C’est bien trop court, seulement 128 pages ! Les cinq contes me
donnent l’impression d’avoir été bâclés (pression pour une sortie plus rapide ?) et
n’apportent finalement pas grand-chose… Les commentaires de Dumbledore se
révèlent plutôt simplistes et semblent posés là pour « meubler » un peu et
augmenter le nombre de pages !

D'autres avis : .
+

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Melisende 5254 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines