Magazine

Le composite du Boeing 787 Dreamliner encore en question

Publié le 05 juillet 2010 par Flyteamege

Le composite du Boeing 787 Dreamliner encore en questionDans un article intitulé « Composite material used in Boeing 787 raises safety questions », le Chicago Tribune daté d’hier relance la polémique sur la sécurité de la conception du Boeing Dreamliner. L’avion de Boeing sera le premier avion wideboby constitué à majorité de composites dans sa structure. Delà découle une simple question : comment se comporte le composite du Dreamliner en cas de choc violent, d’incendie voire d’accidents graves ? En clair, un avion en métal est il plus sur qu’un avion en composite ?

Boeing assure aujourd’hui que son nouvel avion est clairement aussi sûr qu’un avion en métal.  Pourtant le Chicago Tribune cite une étude réalisée en 2005 visant à simuler des évènements violents sur la structure de l’appareil. Dans l’étude de Phantom Works réalisée pour le compte de Boeing, les résultats montrent que là où la cabine - en métal - d’un Boeing 777 reste intacte, celle d’une Boeing 787 se fissure, des trous apparaissent et la probabilité d’atteindre les issues de secours est réduite. L’auteur de l’étude fut licencié l’année suivante, en 2006. A la suite de ces carences, Boeing assure avoir renforcé sa structure et ce qui explique en partie les 3 années de retard  prises par le programme. Une amélioration significative de la sécurité qui ne convainc pas forcement car plusieurs experts affirment qu’il est très difficile de mesurer le comportement de pièces composites en conditions dégradées.

Emanation toxique sur le composite ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flyteamege 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte