Magazine France

« Le parti de Villepin appelle à un remaniement ministériel » (AFP, 05/07/2010)

Publié le 05 juillet 2010 par Arnaud Lehmann

Lundi 05 juillet 2010

AFP, 5 juillet 2010

Marie-Anne Montchamp, porte-parole de République solidaire, a appelé lundi à un remaniement ministériel « au plus vite », en dénonçant « le courtermisme » de la vision du gouvernement et son « déni » face à ce que ressentent les Français.
« Nous appelons à changement radical à la tête de l’exécutif, a expliqué l’ancienne ministre lors du premier point presse du nouveau parti de Dominique de Villepin.
« Il nous semble très important que le gouvernement montre qu’il a compris ce qui se passe. Le président visait un Remaniement en octobre. Il faut que ce changement intervienne plus vite pour répondre à une situation sans précédent », a-t-elle ajouté.
« Nous allons devoir traiter de dossier extrêmement importants pour l’avenir des Français. Il faut que le gouvernement puisse regarder les Français dans les yeux, évoquer les sujets difficiles dans les meilleurs conditions de confiance », a lancé l’ancienne député.
Evoquant les démissions de Christian Blanc et Alain Joyandet, Mme Montchamp a estimé que ce n’était pas « des décisions ponctuelles qui pouvaient répondre au besoin de réassurance des Français ».
« Les mélanges des genres, les compromissions, les attitudes politiciennes ne sont pas de bonnes pratiques. Les Français s’en défient », a-t-elle expliqué.
Concernant Eric Woerth, elle a expliqué qu’il appartenait au président et au Premier ministre « de savoir quels seront les ministres qui, quand ils seront à la télévision, pourront s’adresser au Français en leur inspirant le maximum de confiance, sans que derrière leur visage, les Français ne voient pas telle ou telle affaire, telle ou telle question qui resterait en suspend ».
« C’est un arbitrage que le gouvernement doit faire, c’est difficile mais il faut le faire vite car la situation aujourd’hui amène l’exécutif a être affaibli. Et quand il est affaibli les réformes qu’il veut faire sont amoindris », a-t-elle ajouté.
La porte-parole de RS a dénoncé le « courtermisme » de la réflexion du gouvernement sur le dossier des retraites et des finances publiques notamment et appelé à la mise en place d’une feuille de route sur dix ans.
Elle a également estimé que le gouvernement s’était « installé dans la négation de ce les Français ressentent » engageant sur certains sujets « un bras de fer » avec l’opinion publique ce qui amoindrissait « sa capacité à réformer ».
Le porte-parole de RS a, dans ce contexte, estimé que l’UMP avait failli dans son rôle de médiateur (entre le gouvernement et l’opinion,ndlr) en se contentant de reprendre les propos de l’exécutif. »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arnaud Lehmann 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte