Magazine

Maurice Barrès : Les déracinés

Publié le 06 juillet 2010 par Corboland78

100706 Barrès les déracinés.jpgCe roman – paru en 1897 – est le plus connu des textes  de l’œuvre de Maurice Barrès (1862-1923) alors que paradoxalement, il n’est pas romancier mais essayiste, chroniqueur, journaliste.

Le roman débute à Nancy, dans un lycée où nous faisons connaissance d’un groupe de sept jeunes hommes à l’aube de leur vie et de leur professeur de philosophie, représentation du républicain kantien qui applique la devise « Je dois toujours agir de telle sorte que je puisse vouloir que mon action serve de règle universelle ».  Tout comme le héros de Balzac, Eugène de Rastignac, quelques jeunes gens vont monter à Paris en quête de gloire et de fortune. Loin de leur Lorraine natale, déracinés, ils vont se confronter à la grande ville où leurs personnalités profondes vont dissocier leurs parcours et tracer leurs destinées. Le crime et la mort pour certains, la réussite tempérée par la mise à mal de leurs idéaux de jeunesse pour d’autres.

Un excellent livre qui au-delà de la trame romanesque assez simple, est riche en « à côtés » - qui en réalité sont la quintessence du roman - comme ces longues pages sur l’enterrement de Victor Hugo, ces descriptions précises de la vie économique et éthique d’un journal, ces remarques sur l’éducation de l’époque « Les conditions de la vie universitaire broient les pauvres » ou « l’instituteur a mission de donner la réalité de Français aux enfants nés sur le sol de France » ou bien encore cette réflexion sur la peine de mort « Couper le cou, c’est de la prudence, mais nulle expiation ne peut faire qu’un acte n’ait pas été commis ». Tout cela est accentué par le style de l’écriture créant une distanciation très journalistique entre les faits décrits et leur transcription. Un livre à lire absolument.

« De ce dîner par un beau soir profond sous les arbres des Champs-Élysées, Sturel emporta le pressentiment que jusqu’alors il avait vécu dans une convention dans l’ignorance des choses. C’est un thème banal, l’opposition qu’il y a entre la vie, telle qu’on se l’imagine, et sa réalité, mais cette banalité soudain pour Sturel devint douloureusement vivante et agissante. Elle infecta toutes les opinions qu’il s’était composé des hommes et des choses. Chaque jour de cette semaine, il fut plus déniaisé, mais plus sombre. Il apprit que si toutes les convictions ne sont pas déterminées par l’argent, presque toutes du moins en rapportent, ce qui atténua leur beauté à ses yeux. Il constata que si certains hommes prenant certaines attitudes sans subvention, certains autres sont subventionnés pour les prendre, et qu’ainsi le plus désintéressé, toujours suspect aux malveillants, n’a même pas la pleine satisfaction de se savoir en dehors des combinaisons pécuniaires : sans en profiter, il les sert. »

100706 Barrès Maurice.jpg
Maurice Barrès  Les déracinés  chez Omnia    


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Sedley Richard ASSONNE (Île Maurice).

    Encore un important poète de l'Île Maurice qui écrit pour Haïti ! Elegie pour Haiti Il m´est venu des mots du plus profond de mon chagrin en perles de larmes... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Soudan : Laurent Maurice libre

    Soudan Laurent Maurice libre

    Laurent Maurice, agronome, délégué CICR enlevé le 9 novembre dernier à Kawa, à la frontière tchado-soudanaise est libre . Laurent a retrouvé la liberté... Lire la suite

    Par  Frédéric Joli
    HUMANITAIRE, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Umar TIMOL (Île Maurice).

    On me dira que ce sont des mots. Rien que des mots. Et les mots s’envolent, les mots sont éthérés, les mots se dissipent. Rien ne les retient. Mais qu’en... Lire la suite

    Par  Ananda
    NOUVELLES, TALENTS
  • Lettre à Maurice Dupont

    Dans laquelle j'explique, à ce formidable luthier, un rêve que je fis récemment... Monsieur Dupont, La lutherie est un art dont vous êtes le Phoenix. Lire la suite

    Par  Kaotechnik
    HUMEUR
  • Constanza vue par Maurice Padovani

    Constanza Maurice Padovani

    Architecte d’intérieur et observateur attentif de la création, Maurice Padovani porte un regard aiguisé et sensible sur les architectures et les objets. Lire la suite

    Par  Muuuz
    CONSO, DÉCORATION, DESIGN ET ARCHITECTURE
  • Brise du soir (Maurice Poulet)

    Brise soir (Maurice Poulet)

    Sois donc la bienvenue, douce brise du soir, Après cette journée de chaleur accablante! O toi que j’attendais avec le doux espoir De sentir rafraîchir ma... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Maurice Rozenthal sur Radio Occitania

    Maurice Rozenthal Radio Occitania

    Maurice Rozenthal sera l’invité très exceptionnel de l’émission « Il va y avoir du sport » ce vendredi 30 avril 2010 sur l’antenne de Radio Occitania. Lire la suite

    Par  Lgs
    SPORT

A propos de l’auteur


Corboland78 254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte