Magazine Focus Emploi

Chiffre du mois : la mobilité internationale des élèves-ingénieurs

Publié le 04 juillet 2010 par Cdefi
Le nombre d'élèves-ingénieurs ayant fait une mobilité internationale dans le cadre de leurs études, l'année scolaire 2007-2008 est de 21 445 pour les 130 écoles ayant participé à l'étude de la CGE[1]. Etant donné que l'effectif total des élèves-ingénieurs pour la même année était de 104 218 repartis dans 215 écoles, on peut estimer que le pourcentage d'élèves en mobilité à l'étranger en 2007-2008 a été de 34%.

L'étude publiée par la CGE en décembre 2009, sur la base de l'enquête adressée aux écoles membres tous les deux ans, différencie la mobilité des élèves ingénieurs vers des établissements d'enseignement supérieur étrangers et ceux en stage dans des entreprises à l'étranger. Les résultats concernent l'année scolaire 2007-2008.

Elèves ingénieurs français dans des établissements d'enseignement supérieur étrangers

125 écoles d'ingénieurs ont répondu à cette partie de l'enquête dont 66 sous tutelle du MESR et 59 sous d'autres tutelles ou privées.

Le tableau ci-dessous montre le nombre d'élèves-ingénieurs français se trouvant dans des établissements d'enseignement supérieur à l'étranger, par région géographique, soit en formation diplômante ou non diplômante.

1.1   Pays les plus fréquentés

61% des élèves-ingénieurs se trouvent dans des pays de l'Europe de l'Ouest (Espagne, Royaume-Uni, Suède, Allemagne, notamment) et 20% en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada).

1.2. Type de diplôme préparé

Sur le total de 2794 élèves-ingénieurs en formation diplômante à l'étranger 42% préparent un diplôme d'ingénieur, 57% différents types de Master et 0.5% un doctorat.

130 écoles d'ingénieurs ont répondu à cette partie de l'enquête dont 59 sous tutelle du MESR et 71 sous d'autres tutelles.

Dans ce tableau et dans le graphique suivant on peut observer la répartition des élèves-ingénieurs en stage dans des entreprises à l'étranger par zone géographique.

Plus de la moitié sont en stage dans des pays de l'Europe de l'Ouest (53%), 16% en Asie et 14% en Amérique du Nord.

On observe une distorsion de la répartition des élèves-ingénieurs filles par zone géographique par rapport aux garçons. Si l'on considère que les filles constituent le 25,9% de l'effectif total, elles sont surreprésentées dans les entreprises au Moyen-Orient (51%), en Afrique Sub-saharienne (46%), en Amérique latine (39%) et en Europe de l'Est (35%). En revanche elles sont sous-représentées dans les destinations telles que l'Amérique du Nord (20%) et l'Europe de l'Ouest  21%).

2.1 Durée

La plupart des stages ont une durée entre 1 et 6 mois (80%). Seulement 13% dépassent les 6 mois et 3% les 12 mois.

2.2 Année du cursus

Les stages de moins d'un mois ont lieu aussi bien en 1ère, 2ème et 3ème année du cycle ingénieur, alors que les stages plus longs, entre 3 mois et 6 mois, sont faits majoritairement en 2ème et 3ème année et ceux de plus de 6 mois essentiellement en 3ème année.


[1] Les grandes écoles sur la scène internationale, Conférence des Grandes Ecoles (CGE), décembre 2009

Le chiffre du mois est téléchargeable dans son intégralité ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cdefi 126 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine