Magazine Focus Emploi

Béatrice Cointreau, une femme d’affaires emblématique dans l’univers des vins & spiritueux

Publié le 06 juillet 2010 par Lmanagement

Interview de Béatrice Cointreau pour le lancement du blog des Tendances et art culinaires by Krups…elle nous apporte son témoignage en tant que femme dirigeante dans l’univers des spiritueux ainsi que sa vision et passion pour le champagne.

beatrice-cointreau
Une femme d’affaires emblématique dans l’univers des vins & spiriueux.

Arrière petite-fille du fondateur de la maison Cointreau, petite-fille du fondateur de Rémy Martin, Béatrice Cointreau est une femme d’affaires emblématique.

A la tête de Champagne Gosset et Cognac Frapin pendant 25 ans, elle dirige aujourd’hui BY BC, une société d’investissement et de conseil dans le domaine des vins & spiritueux.

Que représente pour vous le champagne dans l’univers du culinaire ?

Le champagne est avant tout un mythe mais aussi un vin unique, la quintessence du vin. Il devient au fil du temps le compagnon idéal des moments magiques de l’existence : apéritif impromptu avec crevettes grillées aux épines de pin sur la plage, moments de fêtes plus formels… jusqu’au bouchon qui saute de joie : il n’y a pas mieux pour taper dans l’œil de quelqu’un ! (rires)

En 4 mots, pourriez-vous me définir l’univers du champagne ?

TEMPS : il faut du temps pour l’élaborer, l’assembler, le faire murir et il faut prendre le temps de le déguster. Car tout ce temps « volé » c’est du temps gagné en qualité de vie !

RARE : En raison de son terroir limité et sa production exclusive, pour les instants de partage intimes.

ESSENTIEL : Il nous accompagne aux moments décisifs de notre vie, de la séduction à la rencontre, du mariage à la naissance, il est de  toutes les émotions.

DÉLICIEUX : Blanc de blanc vif et frais, assemblage rond et fruité, millésimes plus anciens et ses notes complexes, à chaque moment, à chaque humeur son champagne. Mieux que délicieux: supercalifragilisticexpidélilicieux !

Quel est pour vous le moment du champagne idéal ?

Comme le disait Elisabeth Bollinger : « Je le bois quand je suis heureuse et quand je suis triste, je le bois parfois quand je suis seule. Quand je ne le suis pas, je le considère comme obligatoire. Dans les autres circonstances, je n y touche jamais, sauf si j’ai soif ! »

Etre une femme chef d’entreprise dans l’univers des spiritueux ?

Pour moi, les Hommes sont spiritueux, les Femmes sont spirituelles !

Est-ce pour vous une passion ou une démarche familiale ?

Sans passion aucune chance de perdurer et de réussir. Ce fut mon bonheur pendant 25 ans ! Pourquoi est-ce moi qui aie repris les rênes de la Maison dans une famille de 7 enfants ? J’ai choisi de suivre des cours en œnologie, parce que j’avais, selon mon père « du nez ! », en affaire comme en dégustation. Cela s’est confirmé quand j’ai créé des parfums, un univers de distillation et de terroirs très proche de celui du vin.

Y a t-il beaucoup de femme vigneronnes ?

De plus en plus  et c’est très bien, non seulement des vigneronnes mais aussi des sommelières, des cavistes, etc…

Y a t-il des qualités indispensables requises pour une femme chef d’entreprise dans les spiritueux?

Ténacité et humour ! Dominique Heriard Dubreuil, à la tête de Remy Cointreau prouve que les femmes sont compétentes même si leur présence dans les directions reste anecdotique. Question de castes, de réseaux et de cooptations à suprématie masculine.  Les femmes ont encore des doubles vies et assument pour la plupart les tâches « domestiques » le soir après le travail ! Mais entre hommes et femmes, les qualités sont similaires. Pour ma part, j’ai toujours recruté mes collaborateurs et collaboratrices sur leurs capacités à s’inscrire dans une équipe et la valeur ajoutée qu’ils ou elles représentent.

Si une femme était une bouteille de champagne, quelles seraient ses principales caractéristiques ? Et si une bouteille de Champagne était un homme ?

Je connais des hommes légers et pétillants, des femmes rondes, amples et sensuelles en diable! L’important est d’être en harmonie avec soi ! Nous sommes désormais décomplexés et loin des automatismes. Aujourd’hui par exemple, il n’est  plus nécessaire d’être veuve pour régner en Champagne. Une femme de caractère avec du talent saura s’imposer et être reconnue pour cela !

Côté bouteille et flacon, qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse… de la rencontre, de l’enthousiasme, du plaisir et du partage. Le flacon peut être charpenté ou délicat, le plus important reste le vin de champagne à l’intérieur !

Selon vous, quelles sont les nouvelles tendances dans l’univers des spiritueux ? Et dans l’univers culinaire ?

La encore, nous découvrons une consommation décomplexée des spiritueux (pas celle de papa) avec ce risque du « binge drinking » ou démesurée pour les jeunes. D’où l’importance de sensibiliser et d’éduquer. En apprenant à déguster, on éveille à l’analyse des saveurs et non à une simple consommation.
Pour l’univers de la gastronomie, le développement durable  est une évolution des modes de vie (et non un phénomène de mode) qui va donc perdurer. Le retour aux plats de terroirs et aux produits locaux grâce au bilan carbone bientôt affiché, des mets classiques revisités, plus légers. Nous avons pris conscience que « nous sommes ce que nous mangeons  » et des répercussions sur notre santé. Enfin, les apéros dinatoires décontractés et conviviaux autour de la table basse continuent d’être « in », quand les repas « grandes tables  » sont résolument « out » !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lmanagement 457 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte