Magazine Poésie

Poème de Billy Chouu : Parce qu'après l'amour vient la mort

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Aimer c'est mettre son destin entre les mains de l'être que l'on aime.

Plus tes baisers s'amoncelaient, plus l'envie de t'étrangler me montait à la tête.

Plus il y avait de " je t'aime " prononcés, plus le desir d'une mort prochaine s'amplifiait.

Plus nos ébats amoureux étaient fréquents, plus l'idée de te dévorer me venait à l'esprit.

C'est parce que je t'aime que je veux te voir mourir.

Aussi pur que l'amour illégal de deux amants

Moins horrible qu'un incest

Aussi handicapant que le complexe d'oedipe

Moins inhumain qu'un acte de cannibalisme

Mais plus incompréhensible que les suicides de Romeo et Juliette

Soyons ravis d'éprouver cette passion, cet amour morbide.

Plutot qu'une relation ennuyeuse et sans profondeur.

Je le sais mon acte ne me permettra pas l'accès au paradis,

mais cette action est inévitable et cette fatalité je l'accepte.

C'est parce que je t'aime que tu dois mourir.

Un soir d'été, mon esprit melé d'ivresse amoureuse et enivré de volontés suicidaires, je pris place dans son lit.

Il me fit prendre conscience de l'amour qui était maïtre de nos agissements.

A cet instant ce sentiment pris tout son sens.

Dans cet élan de folie et de jouissance, j'enfonçait un poignard dans son coeur, aussi intensement qu'il me pénétrait.

Addict à mon amour, il ne m'empecha pas. C'est en moi qu'il expira.

Du sang gicla sur mon sein nu et cette couleur, sur le sein qu'il avait tant apprécié, me rappella celle qui symbolise l'amour.

Cette fois il m'appartenait vraiment.

C'est parce que je t'aime que tu es mort

Ta mort est la semence de notre amour.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Poème.

    N'être presque rien sous la voûte lactée de cette immensité qui m'ignore si bien. Être insignifiant sous le poids de ces temps d'avant mon premier cri, d'au-del... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Poème.

    Chaleur Flotter Crâne en coton Parmi les serpents d’eau Qui dansent Matin Bruits La fenêtre bée Son lichen vert Sue le soleil Réveil Encore un jour de plus... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Poème.

    A  l’orée de l’espace est campé un regard qui cherche à tirer à lui tout l’horizontal.   Le soleil et ses photons font pétiller l’air c’est haut, bien haut que... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Rire (poème).

    Rire pour oublier que nous allons mourir, que le temps nous résorbe petit à petit. Lancer comme poignée de pépites un grand rire, un immense, un énorme rire san... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Poème.

    Dans la conque de la chaleur se lovent les spires d’écho les méandres de sommeil vert Plaisir d’être absent qu’on prolonge     Patricia Laranco Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Billy Chouu : poème "Parce qu'après l'amour vient la mort"

    Aimer c'est mettre son destin entre les mains de l'être que l'on aime.Plus tes baisers s'amoncelaient, plus l'envie de t'étrangler me montait à la tête. Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Diasso : poème ""

    Ce soir , j'ai comme des envies de tout abandonner;D'ouvrir les portes,de laisser rentrer,d'apprendre à donner;je suis différent,comment tout le monde je suis... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines