Magazine Médias

Scoop : France Télévisions réagit à l’agression de David Pujadas

Publié le 06 juillet 2010 par Parlonstv

David Pujadas a été agressé par des inconnus à la sortie de France Télévisions le 30 juin dernier. Le présentateur de France 2 s’est vu décerner par leur site Plan B, sur lequel ils ont raconté leur exploit, le titre du journaliste « le plus servile ». France Télévisions a vivement réagi face à cette histoire.

David Pujadas était attendu par un groupe d’individus alors qu’il sortait de France Télévisions le 30 juin. Ces inconnus avaient l’intention de lui passer une laisse enduite d’une couche de peinture dorée autour du cou. Cette agression avait pour but de décerner à David Pujadas le titre du journaliste « le plus servile ». Les individus ont fait part de leur action sur leur site Web, Le plan B.

David Pujadas a pu s’enfuir avant que ses agresseurs ne passent à l’acte. Il n’a voulu faire aucun commentaire depuis.

Ce n’est pas le cas de France Télévisions qui soutient le présentateur de France 2. Le groupe a déclaré : « La Direction de l’Information de France 2 juge lamentable et méprisable l’opération menée contre David Pujadas par un soit disant groupe critique des Médias. En attribuant au présentateur du 20h le ridicule "Prix de la laisse d’Or" déstiné au "journaliste le plus servile", ce groupuscule porte atteinte non seulement à l’honneur de David Pujadas, mais aussi au travail de l’ensemble de la Rédaction de France 2. De plus, l’action consistant à interpeller David Pujadas à la sortie du Siège de France Télévisions dans des conditions contestables ne peut que renforcer notre sentiment d’indignation ».

Article rédigé par Atika.N

Toute les actus programmes tv sur Parlonstv


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Parlonstv 945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte