Magazine Sport

Equipe de France : Le texte de Laurent Blanc

Publié le 06 juillet 2010 par Misterquentin

posté par misterquentin Le nouveau sélectionneur de l’équipe de France, Laurent Blanc, a tenu hier au siège de la FFF sa première conférence de presse. Avant de répondre aux questions des nombreux journalites présents, l’ancien entraîneur de Bordeaux a lu un long et intéressant préambule… En voici l’intégralité : «  Vu l’importance et la présence de beaucoup de journalistes, je vous rasure je ne suis pas devenu le plus grand orateur du football français. Certains démontrent qu’ils sont beaucoup plus forts que moi dans ce domaine. Je vais être clair avec vous, avec un texte préparé mais qui traduit le projet que je veux mettre en place. J’espère que vous aurez les réponses aux questions que vous vous posez, je vais essayer de répondre avec la plus grande sincérité, mais ne pourrai pas avoir de réactions à tous les propos qui ont été tenus depuis un certain temps, car ça prendrait trop de temps. Ce qui m’intéresse avant tout c’est de parler de l’avenir et non pas du passé. (S’adressant aux nombreux journalistes présents) C’est vraiment impressionnant d’avoir une assistance comme la vôtre mais il va falloir apparemment que je m’y fasse.Je vais commencer par un constat ou un aveu, comme vous voulez. Je suis très fier d’être là aujourd’hui comme sélectionneur-entraîneur de l’équipe de France. Pour moi comme pour beaucoup, l’équipe de France c’est le top du top. Ca a toujours été un fil conducteur de ma carrière et, apparemment, ça continue maintenant en tant qu’entraîneur. L’équipe de France est à part et au dessus de tout pour moi. J’y ai connu des moments forts, très forts mais aussi pénibles. A moi de rendre cela avec toujours la même passion mais encore plus d’exigence, de professionnalisme et d’ambitions. Mon attachement pour cette équipe de France n’est plus à démontrer, il est total et j’espère que personne n’en doute.

J’avais la possibilité de m’engager sur d’autres challenges, mais le challenge de l’équipe de France l’a emporté et m’a intéressé dès que j’ai eu la possibilité de le réaliser. Même les récents événements n’ont jamais remis en cause ce sentiment, pas plus que ma parole donnée à ceux qui m’ont fait confiance. Ce n’est pas seulement mon ambition mais aussi celle des personnes qui vont m’accompagner dans ce projet. Equipe de France appartient à tout le monde, à vous comme à moi, chacun y met ses aspirations, ses convictions et les joueurs qu’il préfère, même si on n’est pas toujours d’accord. J’ai profondément conscience de ce que représente l’équipe de France, de tout ce dont elle est porteuse pour un pays tout entier mais aussi des droits et des devoirs qu’implique ce maillot. Respecter et surtout faire respecter l’équipe de France, c’est la mission qui m’a été confiée et que je suis prêt à relever.

Comment ? D’abord en étant fidèle aux valeurs et critères que j’ai toujours mis en avant. L’excellence dans tout ce qui est sportif, le terrain, puisque je vais être jugé sur les résultats, et u état d’esprit irréprochable. Ma démarche sera de retenir les meilleurs joueurs à leur meilleur poste dans le but de faire la meilleure équipe possible. Les maîtres mots seront rigueur et esprit, et personne ne sera exonéré de ces critères de choix. Qu’ils s’appellent Pierre, Paul ou Jacques. A travers ces mots, l’équipe retrouvera je l’espère beaucoup de plaisir. Car ce n’est pas incompatible avec ces mots, bien au contraire. Prends l’équipe de France telle qu’elle est, je ne peux bien sûr pas faire comme si rien ne s’était passé enAfrique du Sud, ce serait mal perçu. J’ai suivi les événements avec beaucoup de tristesse. J’ai été déçu par le bilan sportif, mais surtout indigné par certains comportements. J’intégrerai ces éléments dans ma réflexion dans le futur proche. J’ai toujours eu des principes par rapport à des règles et des comportements et je ne changerai pas.

Je suis désolé de vous décevoir mais il y a des réflexions et des entretiens en cours donc je n’ai pas encore établi mon staff technique. Il n’est pas encore constitué, c’est la vérité, il le sera je l’espère bientôt car des échéances approchent. Je peux juste vous confirmer qsu’en feront partie des hommes nouveaux, qualifiés, compétents et partageant les mêmes motivations que ceux que j’ai appelés quand j’étais à Bordeaux. J’aurai à mes côtés Jean-Louis Gasset, que l’on ne présente plus, je peux aussi vous dire que Alain Boghossian, « Bogo », restera avec nous, que Marino Faccioli sera le directeur administratif de l’équipe de France et que je j’ai fait appel à deux hommes d’expérience qui vont occuper des secteurs stratégiques, Henri Emile, coordinateur sportif, et Philippe Tournon, comme chef de presse.

Par rapport aux médias, je suis surpris de voir les entraînements en direct de l’équipe de France, c’est bien, si les adversaires ont la même télévision que nous, ça va être super.
J’aimerais ou je veux avoir des relations dépassionnées, professionnelles normales et si possibles courtoises avec les médias. Des relations un peu souriantes, on ne va pas à la guillotine quand même, car j’ai l’impression quand j’écoute les gens que je vais presque me suicider. J’espère que ce climat va s’améliorer et changer avec les résultats. Même si c’est difficile, je veux essayer de tirer un trait le plus vite possible sur le passé, le passé n’a pas d’avenir et c’est pour ça que l’on m’a fait confiance. Comportons nous en adultes responsables et retrouvons naturellement les relations que l’on peut avoir dans un cadre défini et avec des règles précises. Si nous arrivons à retrouver sérénité et apaisement, on aura déjà fait un bon travail. Je n’envisage pas une équipe de France coupée du monde extérieur, vivant en vase clos. Je ne dis pas que tout va se passer à émerveiller et que nous allons entrer dans le pays d’Alice, mais il faut faire un effort et le foot doit un peu s’ouvrir. C’est un effort à faire de notre part, acteurs du terrain, et aussi à faire vous de votre côté. La priorité sera toujours donnée à la qualité du travail et aux meilleures conditions de travail pour les joueurs, mais cela ne nous empêche pas de nous ouvrir sur l’extérieur. Apparemment, vous êtes très fort puisque vous connaissez les compositions d’équipes. Donc j’espère qu’il y aura un peu plus de disponibilité et que l’on retrouvera un certain plaisir à répondre à la presse et à travailler ensemble, et avec le sourire.

Il y a beaucoup de travail car le premier match a lieu le 11 août en Norvège et la Biélorussie à Paris c’est le 3 septembre, match qui marquera le début des qualifications. J’ai beaucoup d’ambitions pour cette équipe de France, j’y crois, je ne dis pas ça pour faire plaisir. Nous avons un beau challenge à relever, très difficile, mais j’essaierai de guider l’équipe de France avec les principes que je viens de vous dicter. Ce n’est pas parce que je deviens sélectionneur que ma philosophie de jeu va changer par rapport à celle que j’ai eue à Bordeaux. J’espère qu’avec le temps, je constituerai une équipe qui subira la moins possible, imposera sa façon de jouer et maîtrisera le plus possible le match. Il faut viser juste et bien pour placer d’emblée l’équipe de France sur les rails du succès, et par le succès, montrer un autre visage en dehors et sur le terrain pour rallumer une flamme vacillante. Il faut restaurer la confiance à l’intérieur de notre groupe, car les gens sont très déçus mais s’intéressent de plus en plus à ce qui va se passer dans le futur. J’ai une détermination totale dans cette reconquête, une volonté farouche de réussir. Notre Fédération doit être forte avec dirigeants forts et solidaires, afin que tous se retrouvent et se reconnaissent dans cette future équipe de France. (A propos de cette première intervention devant la presse) Ce n’est pas un exercice facile, transpiration vous vient assez facilement. J’en ai fini, j’espère que vous partagez un peu ce que je viens de vous dire. »

Equipe de France : Le texte de Laurent Blanc


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misterquentin 2305 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine