Magazine Médias

Test DVD : Warehouse 13 – Saison 1

Publié le 06 juillet 2010 par Speedu
Titre vf : Warehouse 13
Titre vo : Warehouse 13
Saison de 13 épisodes.
Année de production: 2009 pour SyFy
Avec : Eddie McClintock, Joanne Kelly, Saul Rubinek
Edité en DVD par Universal. Disponible.
Test DVD : Warehouse 13 – Saison 1


Présentation :
Après avoir sauvé la vie du président des États-Unis, deux agents du Secret Service sont nommés à un nouveau poste, à Warehouse 13, un service qui abrite les objets aux propriétés surnaturelles que le gouvernement a collecté à travers les siècles. Le duo a alors pour mission de récupérer d’éventuels nouveaux artefacts susceptibles de mettre la population en danger.
Série au succès surprise de la chaine SyFy et belle réussite lors de sa diffusion française sur NRJ 12, l’entrepôt 13 nous ouvre enfin ses portes en DVD.
Test DVD : Warehouse 13 – Saison 1 Test DVD : Warehouse 13 – Saison 1 Test DVD : Warehouse 13 – Saison 1

Packaging et Esthétique :
Les 13 épisodes de la saison sont répartis sur 4 DVD inclus dans deux boitiers slims regroupés au sein d’un fourreau cartonné. Chaque jaquette et le fourreau reprennent la même illustration promo du couple vedette marchant au milieu de l’entrepôt en question.
Les DVD présentent la même sériegraphie qui rappelle une caisse en bois.
Les menus sont très réussis, dans la même veine esthétique et reprenant différents éléments marquants de la série. La navigation est claire et sans difficulté.
Une vraie belle réussite pour un bel objet.
Technique :
- Images :
La série est présentée en 16/9 (1:77) soit son format d’origine. La série étant récente, le transfert est impécable et d’une netteté parfaite. Les contrastes lumineux sont excellents. Il ne manque que les crédits en français pour avoir un produit parfait de ce coté-là.
- Sons :
Deux pistes audio sont proposées, toutes deux en Dolby Surround 5.1. Ces deux pistes sont la version originale et la version française. Les deux sont équivalentes sur le plan technique avec un excellent équilibrage musiques/bruitages/paroles. Techniquement, c’est encore parfait. Néanmoins, la qualité de l’adaptation française peut déplaire avec son parti pris de renforcer par le jeu des comédiens de doublage le coté décalé et drôle.
Bonus :
- Commentaires audio :
4 épisodes e nbénéficient et CCH Pounder est à chaque fois accompagnée de divers membres de la production ou autres acteurs. Les propos tenus sont dans l’ensemble intéressants et instructifs et les intervenants prennent plaisir dans cet exercice. L’éditeur offre également un plus indéniable, attendu depuis de nombreuses années, à savoir un code couleur, chaque intervenant se voyant sous titré dans une couleur propre, ce qui permet de bien suivre qui dit quoi et renforce l’immersion dans ces commentaires.
Bétisier :
On est fan ou pas de ce type de bonus mais même les amateurs du genre auront du mal avec ce bétisier qui n’est pas drôle.
Scènes coupées / longues :
Là encore, il faut être fan de ce type de bonus mais si pour cette série, la plupart des scènes présentées sont sympathiques à suivre, voire intéressantes quand elle apportent un éclairage supplémentaire sur l’épisode en question.
Interview de Eddie McClintock :
Un petit régal que cette interview réalisée par une française où l’acteur ne récite pas bêtement son texte promotionnel. L’éditeur aurait pu juste éviter de la couper en plein milieu des remerciements de l’intervieweuse.
Au final, 9,5/10

Un coffret parfait pour une série très sympathique à suivre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte