Magazine Culture

Arithmétique appliquée et impertinente - jean-louis fournier

Par Tinusia

ARITHMETIQUELa plupart d'entre nous est capable de calculer la surface d'un carré,  mais pouvez vous me dire quelle est celle d'un carré d'agneau ?

Si l'on vous demande le volume d'un corps, vous savez que c'est la portion d'air que ce corps occupe dans l'espace... pour calculer le volume de Dieu, alors qu'il occupe tout l'espace, vous faites comment ?

Savez-vous que le poids spécifique d'un corps est le poids d'une unité de volume de ce corps ? Alors quel est le poids spécifique de votre âme ?

Peut-on calculer le diamètre d'un cube ?

Êtes-vous d'accord sur le fait que racisme et égoïsme sont deux grandeurs proportionnelles parce que la division de l'une par l'autre est constante ?

A propos des fractions, 1/4 de vin représente une partie d'un litre de vin ; c'est pourquoi les personnes ignorantes des fractions commandent un litre entier et sombrent vite dans l'alcoolisme.

Quand je gagne moins que ce que j'ai dépensé, le bénéfice est négatif, il s'appelle alors une perte. La paix dans le monde fait subir de grosses pertes aux marchands d'armes.

Mais trêve d'incongruités mathématiques !

Jean-Louis Fournier, dans ce petit ouvrage bien marrant, a soumis des faux problèmes à son polytechnicien de frère Yves-Marie, qui, lui, a trouvé les solutions justes.

Quelques uns de ces problèmes sont savoureux. Pour exemple :

Calculez en kilogrammes, le poids du cerveau d'un imbécile.
Nous savons qu'il est composé de : 520 g de certitude, 200 g de vulgarité, 430 g d'autosatisfaction et 250 g de substances organiques diverses (excipient).

Un gros roman qui tire à 8 000 exemplaires consomme 10 gros arbres de 8 mètres pour la pâte à papier.
La forêt de Compiègne compte 5 800 000 gros arbres et Paul-Loup écrit tous les 2 ans un gros roman qui tire à 500 000 exemplaires.
Au bout de combien de temps Paul-Loup aura-t-il décimé la forêt de Compiègne ?
Hummmm, pas sûre que P-L S apprécie vraiment ce problème !!!

Et quand l'auteur remastérise "Une souris verte qui courait dans l'herbe...", voici ce que ça donne :

Recette des beignets de souris : préparer une pâte à beignets légère. Prendre la souris par la queue et la plonger dans la pâte, puis la jeter dans la friture très chaude. Il faut compter 3/4 de litre de pâte pour 2O souris.
On demande la quantité de pâte nécessaire en m3 pour faire un beignet de cheval. La surface d'un cheval est 200 000 fois plus grande que celle d'une souris et il faut une épaisseur de pâte 5 fois plus grande.

Vous trouverez réponses et procédures de calcul pour chaque problème... Mais ça fait du bien aux neurones que de s'agiter un peu ! Entre l'actuelle canicule, la morosité sociale, les hausses de toutes sortes, les baisses en tout genre... la vigilance arithmétique s'impose !

3_etoiles


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tinusia 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines