Magazine

Le taux de mortalité infantile francilien est supérieur au taux national

Publié le 02 juillet 2010 par Damienamselem

Le taux de mortalité infantile francilien est supérieur au taux national

Sur le site de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France, on trouve la synthèse 2010 des données sur la santé des franciliens, bilan à mi étape donc, qui analyse les principales caractéristiques de la santé des Franciliens. Le but de cette synthèse, appréhender les principaux enjeux de santé publique d’Ile-de-France et leur distribution sur le territoire. Un des principaux enseignements de cette synthèse est que les inégalités territoriales, reflet des inégalités sociales de santé, sont particulièrement importantes.Ainsi la consultation des principaux indicateurs socioéconomiques montre une situation préoccupante pour de nombreux Franciliens, et permet de distinguer deux grands pôles : « La Seine-Saint-Denis mais aussi, le Val-d’Oise, la Seine-et-Marne et dans une moindre mesure le Val-de-Marne et l’Essonne s’opposent de plus en plus au groupe “aisé” formé par Paris, les Hauts-de-Seine et les Yvelines ».

Accroissement des inégalités

Plus inquiétant les inégalités se sont aggravées au fil des années, ainsi le revenu moyen régional après impôts de la Seine-Saint-Denis était  de 32% inférieur à celui de l’Ile-de-France en 2006 alors que la différence était de 14% en 1984. On aurait aimé voir comparés ces chiffres avec ceux de 2010, mais curieusement l'étude n'en fait pas mention, (peut-être aller voir du côté de l'INSEE : http://www.statistiques-locales.insee.fr/esl/accueil.asp).
Énormes différences aussi au niveau de l'’espérance de vie :
77,1 ans en Seine-Saint-Denis contre 79,6 ans dans les Hauts-de-Seine pour les hommes (respectivement 83,3 ans et 85,4 ans pour les femmes)

En matière de mortalité prématurée, les disparités deviennent carrément phénoménales, ainsi le taux standardisé masculin varie de 210 dans les Yvelines à 269 en Seine-Saint-Denis (soit 30% de différence !) , contre  108 dans les Yvelines et 135 en Seine-Saint-Denis pour le taux féminin (25% de différence), il aurait été intéressant de corréler ces données avec des information sur le type de couverture complémentaire santé, ainsi que sur le taux d'équipement en la matière des ménages.

Une mortalité infantile plus que préoccupante 

À l'heure des grandes réformes en ce qui concerne l'hôpital, (la fameuse « rationalisation de l'offre de soins ») ; un autre élément encore plus dérangeant ne peut que nous interpeller : Le taux de mortalité infantile francilien (3,9 décès avant 1 an pour 1 000 naissances vivantes en 2005-2007) est supérieur au taux national (3,5). Le taux dépasse 4 pour 1 000 dans le Val-d’Oise et l’Essonne, et atteint jusqu'à 5,2 en Seine-Saint-Denis!! On aurait aimé là encore pouvoir bénéficier de données plus récentes..)à l'heure ou à l'AP-HP on tire la sonnette d'alarme pour l'avenir de la pédiatrie (http://questionsdesante.hautetfort.com/archive/2010/07/01/l-avenir-de-la-pediatrie-a-l-ap-hp.html) on espère que les décideurs saurait faire le juste arbitrage entre « rationalisation » et « qualité »…

Lire la plaquette :
http://www.ors-idf.org/etudes/pdf/plaquette_sante_franciliens_2010.pdf


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Damienamselem 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog