Magazine

On a les remplaçants qu'on mérite ...

Publié le 02 juillet 2010 par Dedu

Paru dans Lyon Capitale :

Pignard traumatisé par sa boulette
À part quand Jean-Jacques Pignard se plante, on ne parle jamais des sénateurs”, nous a lâché un sénateur socialiste. Le remplaçant de Michel Mercier, Jean-Jacques Pignard, est devenu la risée des parlementaires français pour s’être trompé en décembre lors d’un vote sur le redécoupage électoral. Ce jour-là, le sénateur centriste du Rhône avait le pouvoir de vote de l’ensemble des 29 élus de son groupe. À l’heure de voter, il a donné ses voix à un amendement, proposé par l’opposition, supprimant le projet gouvernemental. Depuis le sénateur Pignard n’a pas compensé sa “boulette” par son activité (322è) ni fait reparler de lui.

Il faut croire que, comme au foot, il vaut mieux, pour le remplaçant, rester sur le banc de touche !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dedu 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte