Magazine

Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis Tibétain

Publié le 30 juin 2010 par Matapekin
La seconde partie du voyage aura été la plus belle. En bout de route depuis Lanzhou, le village de Langmusi (郎木寺) et son temple (du Sichuan) ont conservé une grande partie de leur authenticité. Là les moines ne pratiquaient pas de danse à cloche pied devant les touristes, ils étaient trop occupés à prononcer les paroles sacrées d’une voix gutturale, avant d’en discuter longuement sur la place du temple. Là les montagnes qui entouraient le village suffisaient à lui donner l’allure d’un village de montagne, on pouvait encore s’imaginer la vie recluse des hauts plateaux himalayens, isolée par la haute altitude, les longues distances, les hivers rudes.
Nous restâmes donc longtemps. Le temps d’apprécier tranquillement. Le temps de voir le village briller sous le soleil éclatant des 3300 m d’altitude, le temps de le voir aussi sous la pluie, avec ses couleurs ternes et pas une âme qui vive dans les rues. Le temps de ressentir un peu le mal de l’altitude, et le temps d’essayer la shisha tibétaine pour le combattre. Le temps de prendre quelques photos aussi, admirez :

Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis TibétainLe village se réveillant au petit matin
Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis TibétainVue depuis notre chambre d’hôtel
Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis TibétainLes toits de Langmusi
Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis TibétainSi je ne devais conserver qu'une seule image de Langmusi, je crois que ce serait celle-ci.
Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis TibétainDu sommet d'une petite colline surplombant le village
Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis TibétainVue sur le temple principal. Il semble y avoir de l'activité, allons y jeter un coup d'oeil...
Nous assistâmes alors à deux cérémonies rituelles du temple. Réunis en grand nombre dans l'un des temples principaux, les jeunes moines étaient revêtus d'une tunique de la traditionnelle couleur pourpre, plus épaisse que la tunique habituelle. Pendant une heure, ce fut une alternance entre un homme, seul, et son assemblée, assise en demi-cercle et lui faisant face. Le meneur était un homme massif. Il déclamait un "chant" au rythme invariable et d'une voix grave, très grave, qui semblait s'échapper de son poitrail. L'assemblée lui répondait en cœur des mélodies peu rythmées, monocordes, transcendantales. 
Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis Tibétain
Au bout d'un certain moment les jeunes moines constituant l'assemblée commencèrent a se balancer de droite a gauche, suivant le rythme lancinant de leur chant. Ils restaient malgré tout loin d'un état méditatif: ils passaient leur temps à se regarder et à échanger quelques mots. On me jettait d'ailleurs régulièrement des coups d'œil intrigués. Ils étaient dissipés. Etait-ce pour faire régner l'ordre qu'un moine plus âgé et extrêmement corpulent faisait les cent pas autour du demi-cercle?
Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis Tibétain
Apres la séance du nianjing (念经 : lecture des paroles saintes) démarra la séance de bianjing (辩经) sur la place faisant front au temple. Les jeunes disciples bouddhistes se rassemblèrent en petits groupes, comprenant entre 10 et 20 personnes, parfois seulement 2, pour discuter de vive voix des écritures - a moins que ce ne soit des choix stratégiques de Domenech. 
Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis Tibétain
C’était extrêmement vivant, voire même agressif. Afin de soutenir leur argumentation, Ils amorçaient des claques vers le parti adverse, des claques qui finissaient finalement dans leur propre main. Ils n’hésitaient pas non plus a s'attraper vigoureusement, ou a se donner de franches accolades. Qui aurait cru que les écritures bouddhistes étaient si passionnantes ?
Terres Tibetaines (7/7) - Langmusi, Petit Paradis Tibétain

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Terres blanches, terres de Sienne

    Terres blanches, terres Sienne

    Pour ne pas dire neige, et l'écrire avec des mots blancs sur fond blanc..  Peindre de la même façon, Malevitch et son carré blanc sur fond blanc ..  Je me sens... Lire la suite

    Par  Agegout
    PEINTURE, TALENTS
  • Terres vernissées anciennes

    Terres vernissées anciennes

    Martine Houze est une importante spécialiste de l'art populaire en France. Elle sait trouver et transmettre le précieux de certains objets 'simples' d'autrefois. Lire la suite

    Par  Richard Le Menn
    CULTURE, HISTOIRE
  • Kho Chang paradis retrouvé

    Chang paradis retrouvé

    5 janvier, j’en est assez de Bangkok, je pars vers Koh Chang voir un ami français qui a un ressort là-bas. 300 bath (10 $) pour l’autobus de mon hôtel à koh... Lire la suite

    Par  Bob37
    ASIE, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Byron bay, notre petit paradis...

    Byron bay, notre petit paradis...

    Ca y est nous y sommes, arrivés enfin à Byron Bay et franchement ça nous plait !! L’endroit est magnifique et l’ambiance cool avec un joyeux mélange de... Lire la suite

    Par  Celilouide
    JOURNAL INTIME, PHOTOS, TALENTS
  • Une trompinette au paradis.

    Samedi soir, à Amiens, concert musical de Jérôme Savary pour Boris Vian. Un régal !!!  Jérôme Savary a créé ce spectacle facétieux, rythmé et joyeux, au fil de... Lire la suite

    Par  Maritie
    A CLASSER
  • Paradis perdu

    Paradis perdu

    J’ai vu Paradis perdu hier soir à la Place des arts. Quel beau gâchis. Et quelle déception. Je vous jure que j’avais hâte. C’est pas tous les jours que les... Lire la suite

    Par  Epicure
    CULTURE
  • Camping paradis

    Camping paradis

    Coup de vent sur le Camping Lundi 1 février à 20h45 - 2010 C'est l'affluence au ?Camping Paradis?... Tom et son équipe se démènent pour accueillir au mieux les... Lire la suite

    Par  Lauravanelcoytte
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Matapekin 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog