Magazine

Le meilleur et le pire de l'espionnage

Publié le 30 juin 2010 par Pimpmynews

L'affaire fait la Une de tous les journaux : Le FBI a arrêté des espions à la solde de la Russie. Les hommes étaient parfaitement intégrés à la société américaine et revendaient leurs informations à Moscou. Sortez vos abris anti-atomiques, on se croirait de retour à l'époque de cette bonne vieille guerre froide. Mais au fait, les espions ça existe encore ? De James Bond à Austin Powers, c'est l'occasion de pimper sa culture d'espionnage.

 

1) Les taupes russes

 

null
Petit retour sur l'affaire qui occupe le devant de l'actualité. Le 26 juin dernier, le FBI a démantelé un réseau de « taupes » au service de Moscou. Installés sous de fausses identités, les onze hommes étaient parfaitement intégrés. Leur mission ? Infiltrer les cercles politiques proches du gouvernement. Une affaire qui fait tâche dans les relations américano-russes. La semaine dernière, le président russe Medvedev, en visite à Washington, se tapait un bon burger avec le président Obama. Ironie du sort, le FBI a déterré les taupes quelques jours après son retour....

 

 

2)  Mata Hari, la plus célèbre des catins

 

Le meilleur et le pire de l'espionnage
Pour mieux comprendre l'actualité, revenons sur l'espionne la plus célèbre de tous les temps. J'ai nommé Mata Hari ! Combien de fois avez-vous entendu ce nom ? Utilisé aujourd'hui comme enseigne de restaurant ou personnage de BD, on ne sait pas toujours qui elle a été. De son vraie nom Margaret Zelle était une jolie danseuse-courtisane du XIXème siècle. En 1916, elle est recrutée par le contre-espionnage français qui lui demande de mener son enquête à l'étranger. C'est un homme qui perdra « Mata Hari ».Elle avait tenté de le séduire, il 'la repoussé et fait un rapport sur elle. Accusée d'espionnage au profit de l'Allemagne, la pauvre est exécute. Selon la légende, elle aurait jeté un dernier baiser aux soldats avant d'être fusillée. Catin d'un jour, catin de toujours !

 

 

3) Les gadgets d'espions qu'on aimerait avoir


Le meilleur et le pire de l'espionnage
1) Le chapeau-hélicoptère de l'inspecteur Gadget : pratique et évite de payer le parking

2) Les lunettes à rayon X : vu chez James Bond, pratique pour regarder sous les jupes des filles

3) Le chewing-gum explosif de « Mission Impossible » : à la caisse du Monoprix quand la queue est trop longue

4) La chaussure-téléphone : Bien plus discret que l'Iphone

5) Le neutralisateur de mémoire des « Men In Black » : A posséder absolument !!!

 

 

4) Les pire looseurs de l'histoire de l'espionnage

  

Le meilleur et le pire de l'espionnage
Il faut le rappeler, le mythe de l'espion est née avec le héros de Ian Fleming, James Bond. Incarné au cinéma, tour à tour par Roger Moore, Sean Connery ou encore Daniel Craig, Bond fait transpirer tout le monde. Les hommes l'aiment pour ses guns, ses dry martini et ses multiples conquêtes. Les femmes le vénèrent pour ses guns, ses balafres et ses costards et son ENORME sex.....appeal. Un héros qui a inspiré de nombreuses parodies. En tête, « Austin Powers », l'espion le plus lubrique. Armé de son « agrandisseur de pénis suédois à pompes », Austin et ses chicots pourris enflamment toutes les « poupées » de l'Angleterre. L'histoire retiendra aussi « OSS 117 » ou «  Max la menace ». Ils sont nuls, mais on les aime pour ça !

 

5) Les meilleurs films

 

Pimp a dressé son top 5 :

1) « Spy Game » de Tony Scott. (Robert Redford est beaucoup plus sexy que Brad Pitt, si, si !)

2) La trilogie « Jason Bourne » (Idéal pendant un long trajet en train. Attention à ne pas en sortir parano)

3) « Austin Powers » ( On a eu le générique dans la tête toute notre adolescence)

4) « Goldeneye » de Martin Campbell ( Souvent le premier James vu au cinéma, ça marque)

5) « The Constant Gardener » de Fernando Meirelles ( on a versé une larme pour le couple Ralph Fiennes et Rachel Weisz)

 

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pimpmynews 498 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte