Magazine Santé

Exemple d'analyse de situation

Publié le 26 novembre 2010 par Melanieinfirmiere
  

(Merci Del de partager ton travail)

Mr X, âgé de .. ans est quelqu'un qui aime beaucoup jouer à la belote. Lorsque les portes donnant sur l'extérieur sont fermées (vers 18 h) et ne donnent donc plus accès à l 'extérieur, il est rejoint par 2 ou 3 patients qui s'ennuient. Souvent, comme il manque un joueur, Mr X réclame ma participation au jeu de carte. Je joue donc régulièrement avec eux et l'ambiance est plutôt détendue. Tous apprécient ma présence. L'activité se déroule toujours dans la salle à manger des patients et certains viennent regarder. Un jour, alors que l'éducateur s'était joint à nous pour jouer, j'ai tutoyé Mr X sans prendre garde. Il est important de préciser que ce patient a une grande tendance à la manipulation.

Après le jeu, Mr X m'a demandé si je voulais l'aider à faire le tri de son vestiaire d'été. Son but étant d'obtenir un nouveau vestiaire d'hiver sans le regard d'un soignant de l'unité sur ses besoins réels. Après avoir fait l'inventaire avec lui, il m'a alors sollicité pour établir la liste des achats de ses nouveaux vêtements. Mr X a très souvent tendance à faire faire aux autres ses démarches personnelles et je lui gentillement répondu qu'il était en capacité d'écrire sa liste lui même.. Il s'est donc installé au bureau infirmier et a rédigé sa liste après que je lui ait fourni un papier et un stylo

Mr X avait entre autre listé des slips alors que nous avions vu ensemble et qu'il en avait suffisamment. Etant donné que cela ne apparaissait pas utile d'en racheter, je lui ai donc fait la remarque. C'est alors qu'il me répond sur un ton autoritaire : «  Tu ne comprends pas il me faut des slips en coton, c'est plus chaud pour l'hiver ! »

L'infirmière présente dans le bureau infirmier se permet alors de lui demander si je lui ai donné la permission de me tutoyer. Il répond aussitôt que je l'ai tutoyé moi aussi.

A vrai dire, je ne m'étais pas rendue compte de ce tutoiement qu'il avait eu à mon égard mais plus du ton qu'il avait employé pour s'adresser à moi. L'intervention de l'infirmière m'a fait réfléchir à ma posture de soignante face au tutoiement des patients. Le jeu permettant une approche des patients plus décontractée, j'ai, sans m'en rendre compte traversé une barrière et suis entrée dans une relation beaucoup plus personnelle que professionnelle,

Il est vrai qu'une partie du personnel de l'unité tutoie les patients et qu'une majorité des professionnels appellent les patients par leur prénom. Les patients présents dans l'unité sont des personnes hospitalisées au long cours et il apparaît clairement que cela peut modifier les relations et les comportements soignants.

Inconsciemment, j'ai pu m'identifier au personnel et agir de la même manière qu'eux afin, peut être, de mieux m'intégrer au groupe des soignants. Je pense que l'intervention de l'infirmière était nécessaire pour m'aider à une prise de conscience. Nous en avons parlé ensemble par la suite et nous étions d'accord sur le fait qu'une distance professionnelle s'avère nécessaire dans la relation avec les patients et que le vouvoiement semble être beaucoup plus approprié dans un contexte de soin.

Dans les jours qui ont suivi, j'ai davantage veillé à mes propos en faisant attention de ne plus employer le tutoiement et de ne plus appeler les patients par leur prénom. Ainsi, Mr X a rapidement repris le vouvoiement mon égard.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Melanieinfirmiere 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine