Magazine Culture

NUMERO QUATRE de Pittacus Lore & James Frey & Jobie Hughes

Par Phooka @Phooka_Book


NUMERO QUATRE de Pittacus Lore & James Frey & Jobie Hughes
Editions Baam!448 pages13,80 euros
Présentation de l'éditeur
L’histoire de John Smith, un adolescent de 15 ans à l’allure ordinaire, vivant une vie ordinaire à Paradise dans l’Ohio. Mais John n’est pas ordinaire. C’est l’un des neuf extra-terrestres de la planète Lorien. John est en danger et il est toujours en fuite mais cette fois, les enjeux sont plus importants que jamais.
Sa petite amie, Sarah, la seule personne qu’il ait autorisée à se rapprocher de lui, est aussi en danger. Des êtres malfaisants sont présents sur Terre. Ce sont des extra-terrestres venus de la planète Mogadore. Ils ont détruit la planète Lorien pour dépouiller cette dernière de ses ressources naturelles car Mogadore était en train de mourir.
Ils ont suivi les rescapés Loriens sur Terre pour terminer le travail. Ceux-ci développent leurs « Legacies » (des pouvoirs spéciaux) autour de leur quinzième année. L’espèce alien ennemie a déjà tué Numéro Un en Malaisie, Numéro Deux en Angleterre et Numéro Trois au Kenya. John Smith est Numéro 4. Et il est le prochain.
L'avis de Phooka:

Numéro Quatre est un livre qui a eu du succès aux Etats-Unis et a donc été adapté au cinéma comme cela se fait de plus en plus souvent. Celui-ci est écrit par Pittacus Lore qui est en fait deux personnes, les écrivains Jobie Hughes et James Frey. Et leur livre, devrait connaître une suite puisque The Power of Six est en cours d'écriture (source AlloCiné). 
En lisant le livre j'avais pensé que l'histoire avait d'abord été filmée et ensuite adaptée en roman, tellement le récit est "visuel".  Sincèrement j'ai du mal à formuler mon opinion. L'histoire est sympa mais banale, il n'y a pas vraiment de rebondissements spectaculaires, tout du moins rien que l'on n'ait déjà lu ou vu quelque part. On pourrait presque dire un peu bateau quoi ! Oui mais voilà...j'ai marché et j'ai dévoré les 450 pages en 2 jours! J'étais accro et j'avais toujours envie de savoir ce qui allait se passer au chapitre suivant. Je les ai donc dévoré les uns après les autres et j'ai même versé ma petite larme à la fin. Et comme je l'ai dit plus haut même si il n'y a rien d'extraordinaire dans cette histoire,  "ça le fait"! :)Ce qui est aussi étonnant, c'est que le "héros" du roman, John (même si son prénom ne veut rien dire puisqu'il en change souvent) n'est pas terriblement attachant. Il est sympa oui, intéressant aussi, pas on ne se sent pas en empathie avec lui. Sauf que justement c'est fait exprès puisque lui ne doit s'attacher à personne, obligé qu'il est de toujours changer d'endroit et de vie pour échapper au danger. Il ne peut donc pas se faire d'amis, il ne doit pas se faire remarquer, il doit être banal et transparent. Du coup, le lecteur s'attache beaucoup plus aux autres personnages.  Henri le "père" de John qui veille sur lui et l'entraîne pour échapper aux dangers qui le guettent. Il est en fait son mentor et il est chargé -entre autre- de l'aider à développer ses "dons". Dons qui auront bien du mal à apparaitre.Et puis il y a Sarah à laquelle John va finir par s'attacher alors qu'il ne devrait pas, et surtout mes trois personnages favoris:Mark, le quaterback de l'équipe de foot du lycée. Un sale type, ancien petit copain de Sarah et prêt à tout pour la récupérer.Sam, sans doute mon personnage préféré. Un jeune lycéen un peu illuminé qui croit que  les extra-terrestres existent et que son père a été enlevé par eux. Et bien sûr il raconte tout ça à un John...assez surpris, voire même interloqué!Et puis, Bernie Kosar...le chien! Et quel chien ! Celui que tout le monde rêve d'avoir ! Tous ces personnages secondaires (pas si secondaires que ça d'ailleurs) sont très réussis et apportent la touche de chaleur et d'amitié qui manque à John. C'est en grande partie grâce à eux que ce livre est si prenant. On a envie de savoir ce qu'ils vont devenir, s'il  vont finir pas "savoir" finalement qui est véritablement John!Si je dois faire un léger reproche au roman, je dirais qu'il y manque juste une touche d'humour. Le récit reste toujours hyper sérieux, mais bon pourquoi pas finalement...
Et ce qui est sûr en tout cas pour moi, c'est que je crève d'envie de lire la suite!!!!!!!!!!!!
D'autres avis:  Alys, Malorie57, L@ura


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Diego Sanchez conter Matt Hughes à l’automne

    Diego Sanchez conter Matt Hughes l’automne

    Diego Sanchez a manifesté le désir d'avoir un combat plus intéressant et a déjà parlé qu'il aimerait affronter Matt Hughes. Il aura ce qu'il veut cet automne ca... Lire la suite

    Par  Cau
    SPORT
  • Numéro quatre

    Numéro quatre

    Nouveau film de Steven Spielberg bientôt dans nos salles !En effet mercredi 6 avril le film « numéro quatre », un film du genre fantastique sera à l’affiche ave... Lire la suite

    Par  Plume7041
    BEAUTÉ , MODE, PEOPLE, TÉLÉVISION
  • James Blake

    James Blake

    J’ai changé mes plans pour ce disque. J’aurais dû vous parler d’un autre artiste et d’un autre album. Mais il y avait urgence, j’avais besoin de vous confier ce... Lire la suite

    Par  Fabe33
    CUISINE, CULTURE, MUSIQUE, RECETTES
  • Petit train quatre quart

    Petit train quatre quart

    "Fabriquer" pour l'anniversaire à l'école de mon ti dernier "Yanis" car dans son école on n'a pas le droit de ramener des gâteaux fait maison . Lire la suite

    Par  Titoune2
    CUISINE
  • Quatre de plus

    Quatre plus

    Récemment taguée par Inès, au sujet de mes bonnes résolutions pour 2011, me voilà un peu embêtée. Car des résolutions, j'en ai écris tout un paquet, même si... Lire la suite

    Par  Mamzellefifi
    CÔTÉ FEMMES
  • Quatre

    Quatre

    Et voilà, ça fait déjà quatre mois que je vous parle un peu de ma vie et beaucoup de ce qui structure ma culture Mauvais Genres au quotidien. Lire la suite

    Par  Acdehaenne
    CULTURE
  • Quatre pianistes pour quatre "Titans"

    La Folle Journée de Nantes 2011 avait pour thème "les Titans" (sic) (traduisez les post-romantiques mais ça fait moins vendeur). Lire la suite

    Par  Philippe Delaide
    AUTRES MUSIQUES, CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines