Magazine Beauté

Une Fleur de Cassie

Publié le 30 janvier 2008 par Véronique Bessard

Une Fleur de Cassie  de Frédéric Malle m’évoque ces instants lointains, où je dévorais des yeux ma très belle maman pendant qu’elle officiait à un de ces mystérieux rituels féminins. Elle se démaquillait avec un lait de toilette, (Vichy peut être… ?) et elle m’en donnait toujours un peu sur un coton. Je me souviens précisément de cette odeur, douce, légèrement animale, comme une haleine chaude, j’y plongeais mon nez avec délice et tous les soirs le même petit rituel se déroulait. Je pouvais même emporter le précieux petit morceau de ouate dans mon lit. C’est ainsi que l’on arrivait, enfin, à me coucher. (cliquez sur le lien ci-dessous pour lire la suite)


Dominique Ropion
exécute avec cette composition un vrai travail de funambule ou plutôt de dompteur. Maîtrisant de manière inouïe ces grands fauves que sont le cassie, le jasmin, le cumin et le mimosa. Cette belle brochette de personnalités difficiles, féroces et sauvages, se fait caressante sous le fouet du parfumeur. Leurs rugissements s’apaisent et on peut ainsi les admirer dans toute la beauté de leur musculature puissante et racée.

Bon, bon d’accord, (j’entends d’ici vos ricanements); le mimosa n’est pas vraiment un fauve, certains le disent même timide, mais il est certainement difficile à manier et souvent assimilé à des bluettes pour jeunes filles ou relégué dans les rayons de shampoings pour bébés. Le voici transfiguré dans ce magnifique parfum. Monsieur Ropion, au sommet de son art, profite d’une formulation faussement désuète, aldéhydée rosée pour introduire avec une modernité éblouissante, le premier parfum contenant une note cassie/mimosa et qui est aussi sexy et sensuel. Incroyable mais vrai !
Une Fleur de Cassie est un parfum bien roulé, il n’a rien de ces synthétiques filiformes qui reflètent un peu ce qu’on voit sur les podiums actuellement (ces filles décharnées aux yeux hagards), non ici tout n’est que courbes, douceur, caresses, féminité à la Mae West.  Le seul parfum que j’aime porter au lit… parce qu’il me rappelle mon enfance, bien sûr, et m’aide à dormir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • la fleur d'hiver... le retour

    Voici de nouveaux modèles pour cette création incontournable des hivers Created by Steph... LA FLEUR D'HIVER LES SIMPLESLe grand modèle (10cm env) :12.00€Le... Lire la suite

    Par  Stéphanie Prud'homme
    CONSO, CÔTÉ FEMMES, MODE, STYLISME, TALENTS
  • La fleur de peau *

    fleur peau

    Titre original : La pell i la princesa (2005) traduit du catalan par Cathy Ytak Quels mystères cache Puppa, le relieur de livres à peau humaine ? Lire la suite

    Par  Essel
    CONSO, CULTURE, DOCUMENTAIRE, LIVRES, MANGA
  • SanDisk Cruzer Fleur : clé USB girly

    SanDisk Cruzer Fleur girly

    C’est une évidence, quel que soit l’âge d’une femme, elles ont quelque chose qui fait qu’elles aiment les fleurs. SanDisk a pensé à elles avec cette clé USB,... Lire la suite

    Par  Joffrey
    CONSO, GADGETS, HIGH TECH
  • A fleur d'eau...

    ...water flowers Une petite chose délicate, évoquée il y a quelques jours : Un grand merci à Sylvie et Pierre qui ont réalisé ce court métrage où ma couronne... Lire la suite

    Par  Delphine Roche De Montgrand
    ACCESSOIRES , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MODE, MODE FEMME
  • Roly-poly : Le pot de fleur intelligent

    Roly-poly fleur intelligent

    Le plantes ont presque la parole. En effet, grâce à ce concept Roly-poly de pot intelligent, sans puce, électronique ou autre, et cela est rare de nos jours,... Lire la suite

    Par  Vincent Espritdesign
    CONSO, DÉCORATION, JARDIN
  • A fleur de peau

    La vague fleurie qui déferle sur les collections de make-up 2008 annonce un printemps résolument écolo chic. Découvrez les palettes de maquillage les plus en vu... Lire la suite

    Par  Laurent Ballestra
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES
  • | piano, puzzle et fleur en chocolat |

    On reste dans le parfum de ma brioche pour vous présenter le travail de Virginie Duroc-Danner, artiste chocolatière à Rueil Malmaison. Lire la suite

    Par  Diel
    CONSO, CUISINE, DÉCORATION, A CLASSER

A propos de l’auteur


Véronique Bessard 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines