Magazine France

Les verts au Kremlin-Bicêtre

Publié le 30 janvier 2008 par Nicolas J
Les Verts du Kremlin-Bicêtre me gonflent. Outre le fait que c’est la seule liste à n’avoir envoyé personne à la Comète pour me payer un verre ce qui m’incite à me payer les Verts, leur action politique me sort par les trous de nez.
La gauche du Kremlin-Bicêtre a réussi un tour de force pour les municipales du Kremlin-Bicêtre en présentant une liste unique PS + PC + MRC + PRG à en faire pâlir tous les nostalgiques de la « gauche plurielle »… Les Verts ont refusé d’y participer.
Voilà la version que j’ai entendue. Je ne sais pas si c’est vrai mais ça me fait plaisir de colporter de telles rumeurs : les Verts ont actuellement un élu à la Mairie, Jean-Luc Laurent leur a proposé d’avoir trois personnes en position éligibles et les Verts ont refusé car ce n’est pas assez ! Pour qui se prennent-ils ? Ils ont des élus nationaux grâce à la bienveillance du Parti Socialiste et des élus à Bicêtre grâce à celle du MRC et ils voudraient rafler la mise.
C’est une question de mathématiques… Il n’y a pas 577 élus à Bicêtre ! Le MRC du Maire choisit prend donc la moitié des places en position éligible (en gros), il faut bien qu’il s’assure la majorité… au sein de sa propre majorité. Il réparti donc le reste entre les différentes formations politiques en place. Il est juste que le Parti Communiste, principale formation du département et historiquement bien implantée dans le canton en tire une belle part. Il est juste aussi que le Parti Socialiste, principale formation de gauche en France, qui se donne la peine de soutenir un MRC, en récupère une partie. Donner trois élus aux Verts partait donc de l’intention la plus généreuse… Pour qui se prennent-ils, disais-je ?

Le dernier billet sur leur blog me met dans une colère abominable… calmée uniquement par le fait que je serai probablement le seul lecteur… à part les quelques visiteurs que je leur aurai envoyés à partir de ce lien magistralement dissimulé pour me faire offrir un verre.
Ces Messieurs Dames font une réunion publique sur la requalification de l’Avenue de Fontainebleau. A ce stade du billet, il doit me rester assez peu de lecteurs qui ne connaissent pas l’Avenue de Fontainebleau au Kremlin-Bicêtre. C’est la nationale 7 qui traverse notre commune de part en part pour amener (je crois) plus de 50 000 automobilistes par jour à Paris, le tout gâché par un tunnel qui empêchent les habitants de l’est de Bicêtre de faire les courses dans les magasins de l’ouest sans faire un grand détour, sans compter l’abominable marché qui provoque un afflux de population et de voitures, qui certes, donne de l’animation à la commune mais provoque beaucoup de désagrément pour les usagers de la rue. Dont moi, mais la question n’est pas là.
Des grands travaux sont prévus pour lui rendre figure humaine : couloirs de bus, passages protégés, trottoirs propres, végétation, déplacement du marché, … Les plans sont faits, les citoyens ont été consultés, des informations ont été largement diffusées à la population, …
Ces braves gens des Verts vont rouvrir le débat par pure nécessité électorale en prenant le risque de faire croire que la municipalité en place n’a pas fait son boulot argumentant ainsi dans le même sens que ne manqueront pas de faire les autres opposants : on tire sur les deux ou trois bricoles visibles qui ne vont pas : la médiathèque, Auchan-Géo, la piscine et la nationale 7… en oubliant tout ce qui va, tous les beaux projets qu’il convient de mettre en œuvre pour satisfaire les habitants du patelin qui n’ont pas la « chance » d’habiter à moins de 100 mètres de la Nationale 7 !
Dans leur billet (qui devrait être dérivé en tract), les verts auraient pu rappeler que le principal obstacle à la rénovation de la Nationale 7 est d’ordre administratif, notamment suite à la décentralisation menée par les Gouvernements Raffarin. La Nationale 7 n’en est plus une ! Sa responsabilité n’est plus d’un niveau National mais Départemental et que l’intérêt des usagers de cette artère majeure (et donc du principal responsable, le département) n’est pas nécessairement celui des habitants.
En l’occurrence, l’intérêt des Kremlinois est que la majorité de gauche affiche une parfaite unité pour négocier avec le Conseil Général. A ce propos, d’ailleurs, il faut noter le deuxième tour de force de cette majorité : tout le monde soutient le Conseiller Général sortant pour les prochaines élections municipales dans le canton du Kremlin-Bicêtre Gentilly-est. A ma connaissance ça a été officialisé hier ! Seuls les Verts ne participent pas à cette union.
Par leur manière de mener leur campagne, les Verts nuisent à l’intérêt de la Gauche Kremlinoise ainsi qu’à ceux des habitants du Kremlin-Bicêtre. Ca me gave.
Ca me rappelle leur comportement au niveau national… voire à Paris où ils vivent grâce au Parti Socialiste mais passent leur temps à tirer les couvertures à eux en profitant bien qu’ils sont utiles à Bertrand Delanoë pour faire passer ses projets. Ca ne leur empêche pas de ne représenter que quelques pourcents. Ca me rappelle aussi leur comportement à Montreuil où Christine Voynet s’oppose au Maire Communiste sortant, Jean-Pierre Brard, par ailleurs éminent député très drôle.
Pour qui se prennent-ils ? Avec 2% d’électeurs, ils veulent faire échouer toute la gauche ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Bernard CHAPPELLIER, Europe Ecologie-Les Verts du KB
posté le 27 août à 11:58
Signaler un abus

VELIB AU KB ? UN DANGEREUX HORS PISTES !

Europe Ecologie -Les Verts du Kremlin-Bicêtre étaient enthousiastes et restent favorables à la mise en place d’un système de vélos mis en prêt à la population. Mais nous pensons que cela ne doit pas se faire au détriment de la sécurité.

Comme en toutes choses nous pensons qu’il y a un ordre de travail et une logique de précaution à respecter.

A l’initiative des Verts de Paris, Denis Baupin, alors adjoint au maire chargé des transports, circulation, stationnement et voirie, a mis en place en 2007 un service de vélos partagé en libre service. Une délégation de service public a été attribuée à l’entreprise JCDecaux. Il s’agissait de l’aboutissement logique d’une politique en faveur des circulations douces et du développement de l’usage du vélo dans laquelle la ville de Paris a construit de larges couloirs réservés aux bus, aux taxis et aux vélos mais également des pistes cyclables dont plus de 400 kilomètres existent actuellement.

Rappelons qu’une piste cyclable est un espace de circulation séparé physiquement et protégé des autres modes de déplacements.

Il n’en existe aucune au Kremlin-Bicêtre.

Les deux seuls aménagements cyclables existants au KB ont été réalisés par le département : avenue C. Gide avec une bande cyclable constituée d’un trait de peinture sur la chaussée où les cyclistes sont mis en danger constant car placés entre la circulation automobile et les portières ouvrantes des véhicules en stationnements rue R. Salengro où la bande cyclable est placée sur le trottoir, mettant en conflit les cyclistes avec les piétons. En dehors de ces aménagements ponctuels, rien n’existe au KB - la municipalité n’en ayant jamais réalisé aucun - qui offrirait des circuits en boucles continus permettant à la fois agrément et sécurité pour tous les usagers de l’espace public.

La Communauté d’Agglomération du Val de Bièvre (CAVB) avait élaboré un travail de réflexion ayant abouti à un document : Le Plan Local de Déplacement (PLD). Ce document décrit un futur réseau cyclable sur notre commune, en liaison et cohérence avec les communes limitrophes, mais, à ce jour aucun programme ni aucun calendrier de mise en oeuvre n’a jamais été communiqué à la population.

Aujourd’hui, on nous annonce que "Velib arrive au KB". Les six stations prévues sur notre commune sont en cours d’installation, dont trois en bordure de l’avenue de Fontainebleau... Il est à priori positif que, les problèmes juridiques ayant été levés, les kremlinois aient à leur disposition un système de prêt compatible avec celui de notre voisin parisien (Velib), bien que ce soit au prix d’un accroissement des espaces publicitaires (Decaux), mais que vont devenir les futurs cyclistes jetés dans la circulation automobile ? Lorsque l’on connait la très forte et cacophonique circulation de la (ex)RN7, dont les conditions sont actuellement aggravées par le chantier du centre commercial, on ne peut qu’être inquiet pour leur sécurité. Et le projet de requalification de la RN7 est toujours repoussé... Les cyclistes possédant actuellement leur propre vélo savent bien les dangers qu’ils encourent en circulant chaque jour au KB. Posons-nous la question : quel parent peut-il aujourd’hui laisser partir en toute tranquilité d’esprit son enfant à l’école sur une bicyclette ?

En résumé, quand la ville de Paris construit pendant six ans des pistes cyclables avant de mettre en place son système de vélos en prêt, notre commune procède fièrement à l’inverse en prévoyant de réaliser les pistes cyclables... plus tard ! D’ici trois ans, dit-elle...

C’est un peu comme si on construisait le train en oubliant les rails !... c’est la charrue avant les boeufs !

Evidemment, afin d’être complets, il faut également savoir que Vélib ne coûte pas un centime à la ville alors que des pistes cyclables, ça a un prix ! Mais quel est le prix de la vie humaine ?

Europe Ecologie-Les Verts du KB mettent solennellement en garde la municipalité et la CAVB contre la légèreté de telles décisions politiques.

Ils rappellent que malgré le prix 2008 des Echarpes d’or attribué par la Prévention routière de façon surréaliste à notre commune, nous avons tout de même eu à déplorer plusieurs graves accidents dont certains mortels, l’année dernière et en ce début d’année.

chappellier.blogspace.fr

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog