Magazine Insolite

Écrasez les radars automatiques avec un char !

Publié le 31 janvier 2008 par Chantal Doumont

char

Un homme d'affaires propose aux automobilistes britanniques excédés par les milliers de radars automatiques qui surveillent leurs routes de prendre leur revanche en en écrasant un avec... un char de 17 tonnes. 

Bill Bailey, chef d'une entreprise de paintball située dans le sud-ouest de l'Angleterre, offre une expérience de tout-terrain un peu décalée: se promener dans une carrière à bord d'un char de type Abbott 433, au côté d'un instructeur.

 
À ceux qui souhaiteraient finir la balade en beauté, il propose d'utiliser l'engin à chenilles pour réaliser un fantasme sans doute partagé par de nombreux automobilistes: anéantir un radar automatique. Un radar factice, en l'occurrence, spécialement conçu pour l'occasion. 

«Cela coûtera 100 livres (135 euros) pour une heure de char, et un supplément de 60 livres pour écraser le radar», a expliqué mardi M. Bailey. 

«Ca devrait être populaire parmi les automobilistes», a-t-il prédit. «Beaucoup penseront que c'est un prix raisonnable pour pouvoir détruire un Gatso», le surnom des radars britanniques construits par la société Gatsometer. 

M. Bailey a également envisagé une autre tentation potentielle: tirer au canon sur le radar. 

«Il y a aussi la possibilité d'en faire exploser un, le canon ne tire que des munitions à blanc, mais on peut simuler une explosion (du radar) avec un dispositif pyrotechnique», a-t-il expliqué. 

La Grande-Bretagne compte environ 6 000 radars automatiques, dont les revenus sont censés financer l'amélioration des infrastructures et de la sécurité routière, ce dont doutent de nombreux automobilistes.

AFP

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine