Magazine

Economie - Trader, deux doigts coupent fin...

Publié le 31 janvier 2008 par Ytty54
Il aura donc suffit d'un homme, d'une souris et de deux doigts habiles (ou malhabiles) pour mettre sens dessus-dessous la place financière de Paris et d'ailleurs. Drôle d'époque et de système qui glorifie l'argent, ceux qui en gagnent mais excècrent les pertes comme s'il voulait oublier que pour que quelqu'un gagne, un autre perd forcément...
Moi, quand je serai grand je serai Trader. Pour l'instant je suis en pré-formation, dans l'antichambre de la Bourse si vous voulez. Je mise un peu sur e-bay des objets défraîchis qui prennent rarement preneurs, je parie, un peu sur unibet ou bet clic sur d'improbables victoires de clubs à la dérive. je m'y met quoi, je perd un peu tous les jours. Sur Hattrick, j'essaye de sauver ma peau en VII° division (www.hattrick.org), rude. Pas assez pour être recruté encore par les magnats de la City, je sais, mais enfin je suis sur la bonne voie. D'ailleurs, j'ai quelques pistes pour frapper les esprits mais bon, chut, la finance est un monde discret, secret, juste partagé par les initiés. Les initiés, ce n'est d'ailleurs pas ce qui manque généralement dans ce milieu. Pratique pour protéger ses arriéres avant de jouer avec l'argent des autres. Car finalement voilà ce qu'il me manque pour jouer mieux et plus,... l'argent des autres.
Le blog est donc ouvert aux dons, je lance donc l'opération "Votre pognon a yttymaison" pour me lancer. A vous les bénéfices records, à moi la gloire, "Ensemble conjuguons nos talents" comme on disait à la... Société Générale.
Puis honnêtement qu'avez vous donc à perdre, un peu d'argent et alors ? Vous seriez pas un peu trop matérialiste là ? Vous croyez peut être que ça suffirait à votre bonheur ? mais à quel bonheur pouvez-vous postuler dans ce monde qui incite à toujours plus ?
Vous pensez pas plus raisonnable de laisser les banques s'occuper de tout. Consommer on s'occupe du reste. Ah oui, pas trop quand même, s'agirait pas d'être à découvert non plus, banque d'accord mais pas bénévole.
Je crois que j'ai trouvé ma voie, trader, déjà le nom ça assure, et puis le modèle social qu'il y a derrière : je travaille à enrichir l'entreprise qui enrichira le monde. L'adrénaline enfin de manipuler quotidiennement des sommes que le français moyen ne générera pas en toute une vie de travail. Quelle puissance !
Je suis du côté clair de la force, pas celui obscur qui refuse des prêts aux particuliers, pompe des aggios ou opère des saisies.
Il y a une certaine noblesse, c'est cela, me voilà aristocrate de l'argent. Pour un petit fils de mineur d'Houdain, pas sûr que cela ne se termine pas sur un quelconque plateau de TF1.
Enfin tout ça grâce à vous donateurs, je ne l'oublie pas, pas encore. Un jour peut être. Ce jour là ce sera la chute, .... pour vous !
Moi je suis sauvé, c'est le meilleur aspect du Trader, il est toujours du bon côté.
"Il faut prendre l'argent là où il se trouve, c'est à dire chez les pauvres. Bon d'accord, ils n'ont pas beaucoup d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres." Alphonse Allais.http://www.blogonautes.com/maj/40301-831f521f69721ffa54a05bb45aaad982 http://www.etoile-blog.com/rss-politique.php

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ytty54 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte