Magazine Santé

This is the end

Publié le 01 février 2008 par Laurent Matignon
Simon éprouva quelques difficultés à se remettre au travail. Il se retrouvait dans une espèce de torpeur paralysante contre laquelle il se sentait impuissant. Tout s'était ralenti chez lui, sa tête auant que son corps. Non seulement ses forces vives avaient été sapées, traumatisées par les trois quarts d'heure passées dans la salle de radiographie, mais sa créativité s'en ressentait et il s'en voulait, aux derniers jours de tournage, de ne pouvoir communiquer à son équipe un enthousisame qu'il ne connaissait plus : il aurait voulu faire semblant, faire illusion, jouer les metteurs en scène inspirés ; mais il n'avait plus de résistance et, surtout, rien, pas même son métier, ne l'intéressait plus. Il ne luttait pas, se laissait subermger par le sifflement de bouilloire, ne pensait qu'à ça, s'y perdait sans espoir de rémission. Il n'était pas loin de penser que sa vie était finie, parce qu'il se doutait bien que cet acouphène était là pour rester.

Michel Tremblay, L'homme qui entendait siffler une bouilloire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Matignon 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine