Magazine Culture

Ce qu'ils disent ou rien - Annie ERNAUX

Par Liliba

31 mars 2011

ce_qu_ils_disent_ou_rien_annie_ernaux

Quatrième de couverture :

" Ça ne vaut plus le coup d'avoir mes règles. Ma tante a dit : t'as perdu ta langue, Anne ? t'étais plus causante avant. C'est plutôt la leur de langue que j'ai perdue. Tout est désordre en moi, ça ne colle pas avec ce qu'ils disent."

Histoire d'une adolescente comme les autres, qui cherche à communiquer, à comprendre. Mais rien, dans le langage de ses parents, de l'étudiant qu'elle a rencontré, dans les mots des livres même, ne coïncide avec la réalité de ce qu'elle vit et elle se trouve renvoyée à la solitude.

Anne a 15 ans. Elle vient de réussir son BEPC et va passer l'été avec ses parents, à son grand désarroi. Elles ne s'entend pas avec eux, ils ne se comprennent pas, et elle subit leur présence et les chamailleries du couple. Elles les trouvent bêtes, mesquins, ploucs.

Elle voudrait être plus libre, sortir, voir ses amis. Elle s'ennuit. Elle se sent mal dans sa peau, n'aime pas son corps, sa poitrine plate, ses lunettes qu'elle cache dès qu'elle sort de la maison, les vêtements que choisit pour elle sa mère. 

Elle attend l'amour et croit l'avoir trouvé quand elle rencontre Mathieu. Mais leur brève relation sera vite interrompue quand il découvrira qu'elle l'a trompé avec Yann. Elle veut se faire aimer mais semble ne pas comprendre la différence pourtant fondamentale entre l'amour et l'amour physique, et le fait que d'avoir des relations sexuelles avec un garçon ne les fera pas obligatoirement tomber amoureux d'elle. Elle rencontrera ensuite Michel, mais bien vite, son corps se rebellera et exprimera à sa façon ce mal-être grandissant : elle n'a plus ses règles. Elle s'isole, n'est plus la bonne élève d'autrefois, se renferme sur elle-même...

Je n'ai pas du tout aimé l'écriture de Annie Ernaux, bien qu'elle soit vraiment totallement en adéquation avec le sujet et le personnage. On a l'impression d'être dans la tête de Anne, et ce long monologue monocorde, ces pensées mises en mots et ressassées nous aident à percevoir la détresse de l'adolescente. Il faut donc reconnaître à l'auteur le talent de savoir décrire à la perfection les interrogations, tourments, angoisses de cette jeune fille. Et ce roman est tout à fait intéressant à ce point de vue, puisqu'il décrit de façon très précise cette lente descente vers la dépression, vers l'isolement de l'adolescente. Un sujet qui fait froid dans le dos, et réfléchir également. Le roman n'a fait que me conforter dans mes convictions : c'est en parlant, en échangeant, en communiquant sans arrêt que nous pouvons soutenir nos enfants, et les protéger de leurs peurs et d'eux-mêmes. La complicité peut permettre d'éviter de telles dérives, et bien des drames encore plus terribles. Les sentiments de Anne sont extrêmement bien décrits, disséqués même, on entre littéralement dans sa tête, c'est assez impressionnant, d'autant plus qu'on se sent totalement impuissant, on aimerait pouvoir crier aux parents que leur fille va mal, qu'il leur faut lui parler...

A lire donc si vous voulez en savoir plus sur les adolescents et éviter pour vos enfants de tels problèmes. 

L'avis très enthousiaste de Cécile Qd9 que je remercie du prêt de ce roman.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La femme gelée d’Annie ERNAUX

    ♥ ♥ ♥ L’auteure : Agrégée et professeur de lettres modernes maintenant à la retraite, Annie Ernaux a passé son enfance et sa jeunesse à Yvetot... Lire la suite

    Le 05 juillet 2013 par   Lecturissime
    CULTURE, LIVRES
  • Poids lourds : Marcel Proust, Marguerite Duras, Annie Ernaux

    Beaux arrivages, aujourd'hui, dans les librairies où les romans de la rentrée littéraire, en attendant les prix, vont devoir se serrer un peu pour faire la plac... Lire la suite

    Le 20 octobre 2011 par   Pmalgachie
    CULTURE, LIVRES
  • La place - Annie ERNAUX

    "J'écris peut-être parce qu'on n'avait plus rien à se dire."   Après l'obtention de son capès et la mort de son père quelques temps plus tard, la narratric... Lire la suite

    Le 03 mars 2011 par   Liliba
    CULTURE, LIVRES, ROMAN
  • Annie Ernaux : l'autre fille est un miracle d'écriture

    Par Stéphanie Hochet - BSCNEWS.FR / Née en 1940, l’auteur des Années et de La place, mainte fois récompensée pour son œuvre, livre un texte dense qu’elle adress... Lire la suite

    Le 10 mai 2011 par   Bscnews
    CULTURE, LIVRES
  • Annie Ernaux - La place

    Un livre tout en pudeur où Annie Ernaux parle de son père. Après son décès, elle a voulu relater sa vie sans chercher à provoquer chez le lecteur de la pitié... Lire la suite

    Le 06 mars 2010 par   Clarac
    CULTURE, LIVRES
  • Coraline favori des Annie Awards

    Coraline, c’est, au départ, un conte noir de l’auteur Britannique Neil Gaiman qui est paru en 2002. Cela raconte les aventures du personnage de Coraline Jones,... Lire la suite

    Le 05 décembre 2009 par   Lemediateaseur
    BD, CINÉMA, LIVRES, MUSIQUE, SÉRIES
  • Les Festivals BD de l’automne (épisode 9)

    Le premier week-end de décembre est chargé en événements de taille moyenne aux quatre coins de la France et la Belgique. Le festival de la semaine est sans dout... Lire la suite

    Le 02 décembre 2009 par   Manuel Picaud
    BD, CULTURE, LIVRES

Ajouter un commentaire