Magazine Culture

« Big Blueville - ZITA SWOON

Publié le 01 février 2008 par Loic Charm


Fin 2006 Zita Swoon enregistre l'album ‘Big City' qui paraît en mars 2007. Suite à un changement de label (V2 Music France), l'album ne voit pas le jour en France. Sorti uniquement au Benelux cet album a vendu près de 20 000 exemplaires.


Au cours de 2007 ils entrent en studio pour enregistrer de nouveaux titres. Ils décident alors de mettre à bien l'expérience des nombreux concerts européens joués depuis la sortie de ‘Big City' pour enregistrer à nouveau certains titres de l'album : ‘'Infinite Down, ‘'I Feel Alive in the City, ‘'Je Range, ‘'Everything is not the Same, ‘'L'Opaque Paradis'' .
Ils en profiteront également pour enregistrer d'autres titres plus anciens. Ces nouveaux morceaux et ces titres ré-enregistrés avec une approche plus directe donne naissance à ‘Big Blueville'.
Au cours des différentes rencontres il arrive que les artistes se lient, ainsi le groupe a été invité a plusieurs reprises à jammer avec les fameux musiciens de Bumcello.
Durant des festivals ici et là Zita Swoon rencontre entre autre Pauline Croze, Yann Tiersen ou encore Bertrand Belin mais c'est avec Miossec que le liens sont les plus forts. Ainsi après avoir co-interprété ‘'Je Range durant les Francofolies de la Rochelle en 2007, il est venu prêter ses conseils pour l'écriture des titres français ‘'Quand Même Content et ‘'Josieanna. Quant au titre ‘'Infinite Down Stef Kamil l'avait été écrit tout spécialement pour Jane Birkin.
‘'People Can't Stand The Truth'' est lui né quelques années auparavant dans une création pour Les Ballets C de la B, une compagnie de danse belge sous la direction artistique d'Alain Platel.
La relecture de ‘'Giving Up The Hero'' est originellement inspirée par une scène du film muet ‘L'Aurore' de F.W. Murnau pour lequel le groupe a écrit une bande sonore dans le cadre d'une projection avec musique vivante.
Tous ces morceaux réenregistrés en studio en 2007 épousent à merveille les nouvelles chansons notamment grâce à l'approche de Zita Swoon qui confère une unité à l'ensemble.
A l'image du groupe ‘Big Blueville' est un album plein de vie qui parle de villes, de femmes, d'amours perdus et trouvés, et de la famille. Arty, éclectique et sexy Zita Swoon après onze ans de carrière nous offre un disque royal et somptueux qui devrait faire définitivement entrer Stef Kamil Carlens au panthéon des grands singer-songwriters, quelque part entre Bob Dylan et Arno. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Big Love [2x o6]

    2x o6 Dating Game C'est sur une note inhabituelle que commence cet épisode. Bill et Ana sont dans cette phase de la relation amoureuse où tout est beau et... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, MUSIQUE, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Big Love [2x o7]

    2x o7 Good guys and bad guys Il y a des soirs comme ça où rien ne se passe comme prévu. C'était le cas pendant mon visionnage de cet épisode de Big Love. En... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, MUSIQUE, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Big Up

    Hey guys, je tenais à vous remercier pour votre fidélité. Hier vous avez été plus de 2oo à venir sur le blog, le compteur affiche désormais plus de 4 5oo visite... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, MUSIQUE, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Big Love [2x o8]

    Kingdom Come Après une petite baisse de régime, Big Love reprend du poil de la bête avec un épisode quasi-proche de la perfection tellement il est bien écrit. Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, MUSIQUE, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Big Shots [Pilot]

    Audience : 11 1oo ooo. Sentiment étrange après le visionnage de ce pilot un peu brouillon. J'ai même beaucoup de mal à en faire une review pour être honnête.... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, MUSIQUE, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Big Love [2x o9]

    Circle the wagons Lulla pas content. Il avait passé 1o minutes à écrire une bonne petite review et patatra, bug informatique, il a plus qu'à tout recommencer. E... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, MUSIQUE, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Big Love [2x 1o]

    The Happiest Girl Je n’avais jamais remarqué avant cet épisode que la série possédait autant de personnages vils. A bien y regarder, c’est la famille... Lire la suite

    Par  Lulla
    CULTURE, MÉDIAS, MUSIQUE, SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Loic Charm 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines