Magazine Côté Femmes

La gifle

Publié le 01 février 2008 par Jarousseau
Je n'appartiens pas aux camp de ceux qui justifient l'emploi de la gifle. Mais la garde à vue et l'annonce de la comparution devant la justice d'un professeur pour une gifle donnée à un élève à Berlaimont (Nord) me paraît être une réponse totalement disproportionnée et prise à la hâte. Le professeur a reconnu avoir giflé en classe un élève de 6ème qui l'avait traité de "connard". Personne n'est à l'abris de ce type de geste. Si rien ne peut justifier que l'on lève la main sur un élève, aller en justice pour "violence aggravée sur mineur" est-il pour autant la bonne réponse ? C'est à mons sens très exagéré.
Cette affaire pose la question du malaise enseignant. La chasse à la rentabilité, l'absence d'une politique de seconde carrière ne permettent pas à l'administration de trouver des solutions humaines pour les enseignants qui sont usés et deviennent fragiles. Cette gifle claque aussi sur la joue de l'institution...http://vincent-jarousseau.blogspot.com/atom.xml

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jarousseau 239 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog