Magazine Brico

"La première pierre d'Archibald"

Par Marc Chartier

Faire construire sa maison relève, certes, d'un projet fort sympathique, mais une telle entreprise n'est pas toujours un long fleuve tranquille.
Les Lapierre, par exemple (nom aussi bien porté, sinon mieux pour la circonstance, que les Béton ou les Terre-Cuite !) ont décidé de se lancer dans l’aventure. Pour ce faire, ils ont tout d'abord le bon réflexe : ils choisissent un architecte, qui répond au beau nom d'Archibald et qui les incite à s’entourer des conseils d’un avocat, maître Michel Ange, spécialiste s'il en est des relations entre maîtres d'oeuvre et maîtres d'ouvrage.
Toutes les phases du projet de construction sont examinées soigneusement, à la virgule près, pour éviter les pièges des "Profit-Tonzan" et autres intrus pour le moins indélicats : les démarches administratives, à commencer par une déclaration de travaux ou un permis de construire, les modifications au projet initial, les servitudes du Plan local urbain, la mise en route des travaux, les éventuels tracas de voisinage (Ah ! Cette Denise Profit-Tonzan et ce Sam Mapartien !)...
Entrent en scène, successivement, une secrétaire générale de mairie, un ingénieur de la Direction départementale de l’équipement, des experts, des entrepreneurs, des paysagistes, des géomètres... bref, tous ces intervenants qui font naître un projet de construction et le mènent à son terme. On voit ainsi sortir de terre la maison jusqu’à la réception des travaux. On découvre également – c'est l'un des objectifs majeurs de l'ouvrage que d'attirer l'attention du lecteur sur ce point – quelques pièges à éviter au moment du dépôt du permis de construire, du choix d’une cuisine, de l’aménagement d’un jardin, etc.
Cet ouvrage est issu des chroniques juridiques de Michel Huet, avocat à la Cour, sur la construction de maisons individuelles, telles qu'elles ont été présentées dans le magazine Architectures à vivre. Il aidera tous ceux qui recherchent des informations juridiques en ce domaine. Pour ce faire, il est truffé de notions indispensables : Code de l'urbanisme, référé préventif, polices d'assurance, responsabilité civile professionnelle, procès-verbal de réception... L'actualité est également placée aux avant-postes avec l'élaboration du Livre blanc des architectes, le toilettage de la loi M.O.P. (mission de l’architecte en matière de marchés publics), l'ordonnance sur les partenariats public-privé (P.P.P.)...
Mais le sérieux et l'humour peuvent aller de pair, et c'est bien la ligne rédactionnelle qu'ont adoptée, pour rendre moins austères leurs propos, l'auteur et l'illustrateur.
L'ouvrage se termine même par un conte énigmatique qu’Archibald invente pour endormir ses filles Mathilde et Emma. Surprenant prolongement qui nous plonge dans un étrange i.monde voué aux altercations et conflits d'influence entre a.mains et u.mains (rapports de force entre affaires et culture, entre Avoir et Être, dont l'issue pacifique a pour nom le "droit").
On aura perçu le message : architecture et droit sont à la portée de tous et ont un même objet, à savoir d'habiller l’espace bâti aux couleurs des rêves de leurs habitants. L'illusion en moins...
"
La première pierre d'Archibald", textes de Michel Huet, illustrations François Cointe, édition Architectures à vivre, 2007, 80 pages.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Chartier 397 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog