Magazine Culture

Game Other - Des goblins et des hommes

Publié le 01 février 2008 par Benjamin Mialot
Après Audiosurf, quitte à parler encore de jeux indépendants, tapons dans un registre un peu plus... ardu, avec Eschalon : Book I, un jeu de rôle comme on en faisait il y a un paquet d'années : pas franchement glamour, mais scrupuleux et prenant.
Pour commencer, j'invite les joueurs qui ne jurent, pauvres hères, que par la technologie et les configurations qui crachent leurs poumons, à regarder le trailer ci-dessous. Voilà, maintenant que la résolution en 800 par 600, la palette de couleurs limitée, les modèles peu variés et leurs animations sommaires ont fait déguerpir les lecteurs encore touchés par l'acné, je continue. Les gens fréquentables, eux, auront en effet remarqué qu'en dépit de ces limitations techniques, Basilik Games est parvenu à donner vie à un univers joliment captivant : bande-son immersive, cycle jour-nuit forcené qui impose l'utilisation de torches pour se repérer dans le noir, environnement bien composés, des bouquins à ramasser pour se documenter, dialogues, scénario et quêtes bien ficelés... Alors bon, cette histoire de héros amnésique qui part à la recherche de son identité dans un monde en guerre (humains contre une race de créatures souterraines) n'a rien de follement original. Pas mieux pour l'univers heroic fantasy qui nous ressort malheureusement les gobelins, les bandits et tout l'attirail de base du genre. Et pourtant, derrière l'excès de classicisme, le charme opère.
Le gameplay, aussi old-school que la réalisation, n'y est évidemment pas étranger. Entre les bons vieux combats au tour par tour, les compétences et leur influence notable sur l'expérience de jeu (porter une armure lourde sans le skill associé provoque un malus, la cartographie, en s'améliorant, permet l'obtention d'une mini-map de plus en plus détaillée), et, par conséquent, la spécialisation qu'elles induisent au niveau du personnage, le tout est globalement bien pensé. Tout est une question de détails ensuite, certains brillant par leur absence (possibilités de dialogues limitées par exemple, combats basiques) tandis que d'autres font tout le sel du jeu (donjons où on ne voit rien de rien, choix d'une croyance qui influe sur le rapport du héros avec la magie, portes et coffres que l'on peut défoncer au lieu de crocheter...). Deux petits problèmes toutefois : Eschalon : Book I est un jeu plutôt difficile et un peu court. Rien de trop méchant, au regard de la passion qui émane de cette production et de son prix modique, les amateurs de RPG et d'antiquités comme Ultima et Wizardry seraient bien bêtes de passer à côté. D'autant que les réactions et suggestions des amateurs ont l'air d'être étudiées avec soin : les suites devraient être encore meilleures.

Eschalon : Book I (Basilik Games) - 2007
Verdict du Père Siffleur
Père Siffleur
et demi

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Derek and the Dominos - Layla and Other Assorted Love Songs

    Derek Dominos Layla Other Assorted Love Songs

    L’album Layla and Other Assorted Love Songs sorti en 1970 est un album de Derek and the Dominos et certainement un des meilleurs albums d’Eric Clapton (Derek). Lire la suite

    Par  Unjouruncd
    CONSO, CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Game Other - The night of the prey

    Game Other night prey

    De nos jours, Prey est disponible pour la modique somme de 3€. Et très franchement, ça me fait un peu de peine pour ses développeurs, Human Head Studios, parce... Lire la suite

    Par  Benjamin Mialot
    CULTURE
  • Game other - Highway star

    Game other Highway star

    Des produits qui sortent mal finalisés, d'autres qui ont appétit gargantuesque en matière de configuration requise, d'autres encore qui se contentent d'être... Lire la suite

    Par  Benjamin Mialot
    CULTURE
  • The Game : condamné par la justice

    Game condamné justice

    Le rappeur The Game a été condamné hier à 150 heures de travail d'intérêt général et à une période de sursis de trois ans. The Game avait eu une altercation ave... Lire la suite

    Par  Eparsa
    CULTURE, MUSIQUE, PEOPLE, RAP/R&B
  • Game Other - Oncle Sam & Max la menace

    Ressusciter une œuvre culte est une démarche pour le moins risquée, des gens comme les développeurs de Bethesda en savent quelque chose avec leur Fallout 3.... Lire la suite

    Par  Benjamin Mialot
    CULTURE
  • Game Other - L'Apocalypse à la carte

    Généralement, quand je teste un jeu vidéo, je jette un œil au livret, je le referme vite, je le range, et je me lance à l'aveuglette, à peu près sûr que mon... Lire la suite

    Par  Benjamin Mialot
    CULTURE
  • Lost : 4.06 The Other Woman

    Diffusion originale : 06/03/2008 Chaîne : ABC Audience : 13,01 millions La semaine passée, Lost avait frappé fort avec un épisode atypique qui marquera à... Lire la suite

    Par  Nicolas Dumont
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Benjamin Mialot 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine