Magazine Europe

La vierge de Candelaria, patronne seculaire des Canaries

Publié le 02 février 2008 par Solentenerife
C'est le 2 février que chaque année plusieurs milliers de fidèles se réunissent dans la ville de Candelaria qui vit alors au rythme des processions, chants et messes.
Pourquoi Candelaria ?
Tout simplement car c'est ici que réside la patronne des Canaries, la vierge noire de Candelaria (surnommée affectueusement la "morenita" par les canariens).
Ceci ne date pas d'hier, mais depuis 1497 que la vierge est célébrée chaque 2… c'est-à-dire la conquête de Tenerife a peine achevée, l'île fraîchement rattachée à la couronne de Castille.
La Morenita veille sur ses protégés, ils lui vouent une adoration sans borne et lui attribue une aptitude à réaliser des miracles.
C'est sûrement cette réputation qui, en 1599, a fait s'étendre sa suprématie à l'ensemble de l’archipel canariens et jusqu'au territoire hispano américain, en particulier le Venezuela.
Depuis, chaque année, des milliers de pèlerins rejoignent la vierge noire pour lui demander de nouveaux miracle, la remercier ou simplement la célébrer.
Mais le 2 février, c'est pas en août la Sainte Marie ?
Effectivement, si vous êtes passés sur les autoroutes de Tenerife début août, vous n'avez pu manquer ces petits groupes de personnes qui avancent, à pied, le long de la voie rapide habillés de gilets de sécurité fluo, et brandissant des lampes torches la nuit. Ces braves marcheurs sont en fait des pèlerins, qui rejoignent notre vierge noire pour la célébrer le 15 août (jour de la Sainte Marie, pour ceux qui ignorent le calendrier chrétien !).
En fait… le 2 février est le jour de la purification de la Vierge, et cette date viendrait tout droit des traditions des Guanches, les premiers habitants des Canaries.
Et la Morenita… d'oú vient elle ?
L'Histoire veut que ce soient 2 bergers Guanches (bon, d'accord, il faudra que je vous fasse un petit article sur les Guanches un jour !) qui un beau jour de pérégrinations aux alentours de Candelaria ont découvert une figurine représentant une vierge noire portant l'enfant Jésus… enfin, en fait... Vierge Marie et enfant Jésus ont été reconnus comme tels grâce à la culture chrétienne amenée par les colons.
Cette vierge noire fut donc célébrée dès 1497 et ce jusqu'au 7 novembre 1826.
Effectivement, ce jour là une terrible tempête s'est abattue sur Ténérife et notre Vierge noire disparût dans un tourbillon de pluie…
Que cela ne tienne… Fernando Estévez del Sacramento, sculpteur de son état, se mit aussitôt à la tâche et dés 1830 les fidèles de la morenita reconnaissent à la nouvelle statut le même rang et les mêmes pouvoirs que celle découverte des siècles plus tôt par les guanches.
Depuis, cette représentation n'a cessé d'être connue et reconnue… jusqu'au 13 octobre 1889, date à laquelle l'Evêque de Tenerife délégué par le Pape Leon XIII couronna la Vierge de Candelaria.
Petite histoire de la maison de la vierge
Immédiatement après avoir été découverte par nos 2 bergers Guanches, la vierge a trouvé refuge dans une grotte du barranco de Chinguaro, dans les alentours de Güímar.
Puis, après quelques années les Guanches décidèrent de la transférer vers la grotte de Achbinico, à Candelaria (à 400 mètres de la Basilique actuelle qui n'existait pas encore)… mais en bord de mer, ce qui causa sa disparition en 1829…
La nouvelle Morenita se trouve aujourd'hui, bien à l'abri, au sein de la magnifique basilique blanche
Et pour finir sur une petite note polémique, les canariens ne reconnaissent pas tous la vierge de Candelaria comme patronne des îles Canaries, pour les plus fervents pratiquants d'entre eux, seul Rome pourrait attribuer un tel titre à la Morenita, ce qui n'est pas le cas !
N'oublions pas de plus que chaque canarien est fier de son île, et sur chacune nul doute qu'au détour d'un chemin on retrouve une vierge à vénérer !
Informations complémentaires :
- couronnement des statues de la vierge Marie
- Nuestra señora de Candelaria site des dominicains en espagnol

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Solentenerife 66 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte