Magazine Culture

Le cas Louis-José Houde ou l’art de la critique

Publié le 02 février 2008 par Epicure

Epicure Le cas Louis-José Houde ou l’art de la critique

Depuis la mi-janvier, Louis-José Houde est parti en tournée avec son nouveau spectacle Suivre la parade, spectacle qu’on a eu la chance de voir dans sa période rodage en juin. Ici à Québec la grande première avait lieu cette semaine, donc on en a beaucoup parlé dans les médias.

Appelez ça du purisme mal placé ou je ne sais pas trop quoi, mais me semble qu’il y a moyen de critiquer un spectacle tout en se gardant une petite gêne dans les détails qu’on choisit de dévoiler. Aller voir un show d’humoriste ce n’est pas comme aller au cinéma, sauf que j’aime bien qu’on passe sous silence le fait que le héro meurt à la fin ou toute autre importante twist du récit. LJH va assez loin dans les sujets qu’il aborde et ça fait partie du plaisir de ne pas savoir d’avance de quoi il en retourne. D’ailleurs, je l’ai entendu en entrevue souhaiter que les journalistes gardent certaines choses sous silence.

Avertissement - ceci n’est pas un spoiler* mais une pure invention pour que vous puissiez bien comprendre ce que je considère un bon exemple dans l’art de ne pas dévoiler un punch!

Pourquoi dire dans une critique «LJH nous raconte ses traitements de chimio.», alors qu’on pourrait simplement souligner «LJH réussit à faire rire avec des sujets aussi grave que le cancer.»?

À la radio de Radio-Canada on a compris ce principe, alors que dans Le Soleil et le Média Matin Québec on est complètement passé à côté. Libre à vous de fouiller sur Google si vous voulez en savoir plus.

Néanmoins comme j’ai parfois un esprit de contradiction assez développé, voici le lien vers le blogue de Louis-José Houde, où dans les commentaires certains fans ne se gênent pas pour donner des détails (libre à vous de les lire hein?). Je suis assez néophyte dans le domaine des sites web d’humoriste, mais celui de LJH est bien fait et même virtuellement il réussit encore à me faire rire.

* lire cette définition au complet pour avoir un savoureux exemple de spoiler de Citizen Kane tiré de Peanuts.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • MP3 - José González - Teardrop (Massive Attack Cover)

    José González Teardrop (Massive Attack Cover)

    Le plus populaire chanteur Suedois indiefolk actuel, José González, sortait hier son 2e album, attendu par plusieurs, intitulé In Our... Lire la suite

    Par  Maxime Boisvert
    CULTURE, MUSIQUE, MUSIQUE DU MONDE
  • Jean-louis forain

    PAR BERNARD VASSOR AU CAFE LA NOUVELLE ATHENES. Jean-Louis Forain est né à Reims en 1852, mort à Paris en 1931. Dans sa jeunesse, il rencontre Jacquesson de... Lire la suite

    Par  Bernard Vassor
    CULTURE, HISTOIRE
  • Les reprises du petit José

    reprises petit José

    Le prodige folk suedois venant d'argentine sort ces jours-ci son beau nouvel album "In Our Nature". Cadeau bonus : deux (bellles) reprises qu'il a effectué... Lire la suite

    Par  Etienne Martin
    CULTURE, MUSIQUE
  • La Baie d'Alger de Louis Gardel

    Alger l'inoubliable L'auteur de Fort Saganne est né en 1939 à Alger. C'est aujourd'hui seulement qu'il évoque son adolescence dans une ville qu'il n'a jamais... Lire la suite

    Par  Grandlivredumois
    CULTURE, LIVRES
  • Anthologie permanente : Claude Louis-Combet

    Il était une fois une petite fille si belle qu’elle mourut Où ai-je lu ou entendu cette phrase ? Je ne sais plus. Mais comme quelques autres paroles essentielle... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Claude Louis-Combet

    L'autobiographie doit se développer sur le territoire des mythes, des rêves, des fantasmes. Elle réalise, en ce sens, un projet anthropologique. Le narrateur... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • La disparition de José Ensch (par Laurent Fels)

    disparition José Ensch (par Laurent Fels)

    Le 4 février 2008 vient de s’éteindre l’une des plus éminentes figures de la poésie luxembourgeoise d’expression française. José Ensch, qui maniait avec une... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Epicure 750 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine